Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré lundi que c’est le haut-conseiller sur le Moyen-Orient du président américain Donald Trump, Jared Kushner, qui serait à l’origine de la démission du Premier ministre libanais Saad Hariri pendant le week-end.

Dans une série de tweets, Zarif a indiqué que la visite de Kushner en Arabie saoudite avait coïncidé avec celle de Hariri, durant laquelle ce dernier a fait part de sa démission, samedi.

Il a accusé Ryad de s’être engagé dans des « guerres d’agression, de harcèlement régional » et de présenter un « comportement déstabilisant et des provocations porteuses de risque ».