Une Israélienne blessée dans l’attaque terroriste qui a eu lieu samedi dans une discothèque d’Istanbul est arrivée en Israël et a été transférée à l’hôpital dimanche soir.

Au moins 39 personnes ont été tuées, dont une adolescente israélienne, et plus de 65 blessées dans la fusillade au club Reina, où l’on fêtait le Nouvel an.

La jeune femme, Rawa Mansour, était une amie de Lian Zaher Nasser, 19 ans, qui a été tuée samedi. Israël est en train d’organiser le retour de son corps. Selon les médias israéliens, son corps devrait arriver lundi en Israël.

Nasser et Mansour étaient ensemble au club avec deux autres Israéliennes, le Dr Alaa Abdulahi, 27 ans, et Ayia Ihsan Abdulahi. Elles habitent toutes à Tira, dans le centre d’Israël.

Mansour a atterri dimanche soir à l’aéroport international Ben-Gurion, et a dit aux secouristes de Magen David Adom, où elle est bénévole, qu’elle était « très heureuse d’être revenue en Israël », et était reconnaissante du traitement qu’elle recevait. Mansour, qui a été blessée au bras et à la jambe, a été transférée à l’hôpital Meir de Kfar Saba.

Aryeh Deri, le ministre de l’Intérieur, a déclaré dimanche que son ministère organisait le rapatriement de Nasser en Israël.

Lian Zaher Nasser de la ville de Tira, dans le centre d'Israël, a été tuée pendant une attaque à main armée dans une discothèque d'Istanbul, en Turquie, le 1er janvier 2017. (Crédit : autorisation)

Lian Zaher Nasser de la ville de Tira, dans le centre d’Israël, a été tuée pendant une attaque à main armée dans une discothèque d’Istanbul, en Turquie, le 1er janvier 2017. (Crédit : autorisation)

« Lian a été tuée dans une grave attaque terroriste, et en tant qu’état, nous devons aider à rapporter son corps en Israël », a déclaré Deri selon Ynet.

L’organisation des funérailles de Nasser n’a pas commencée.

Alaa Abdulahi a déclaré à la Deuxième chaîne que l’homme armé avait crié « Allahu Akbar » quand il avait ouvert le feu, et que c’était un « chaos total » dans le club. Elle a affirmé avoir eu de la chance de s’en sortir vivante.

Le groupe extrémiste Etat islamique (EI) a revendiqué lundi l’attentat qui a fait 39 morts dans une boîte de nuit d’Istanbul la nuit du Nouvel An.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le groupe jihadiste indique qu' »un des soldats du califat » a mené l’attaque contre l’établissement Reina.