Une hotline pour signaler les incidents antisémites a été lancée en Italie.

Renzo Gattegna, président de l’Union des communautés juives italiennes, a annoncé la création de l’antenne dans un communiqué publié mardi sur le site web de son groupe de coordination.

La hotline est un projet expérimental du groupe et du Centre pour la fondation de documentation sur le judaïsme contemporain (CDEC), la principale institution italienne contrôlant l’antisémitisme.

Les victimes et les témoins d’actes antisémites peuvent signaler les incidents à la section antisémitisme du CDEC en appelant le numéro de téléphone 0233103840 à Milan – ou en remplissant un formulaire sur le site du CDEC.

L’annonce dit que les appels reçus seront vérifiés, enregistrés et que l’identité des appelants ne sera pas divulguée à des tiers.

L’Italie, tout comme le reste de l’Europe, a été l’objet d’une forte augmentation d’incidents antisémites suite à l’opération Bordure protectrice à Gaza.

En août, on a découvert qu’une coalition d’extrémistes de gauche et de droite avait affiché des tracts à travers Rome demandant le boycott des magasins et des entreprises appartenant à des Juifs.