Le feu vert d’Israël à la construction de 200 nouveaux logements à Jérusalem-Est « vient à nouveau directement menacer la solution des deux Etats » israélien et palestinien, a réagi jeudi Paris.

« Nous appelons instamment Israël à revenir sur cette décision, alors que tout doit être fait pour enrayer l’escalade et relancer le processus de paix », a réagi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal. dans une déclaration écrite.

Israël a approuvé mercredi la construction de 200 nouveaux logements à Jérusalem-Est.

Washington s’est déjà dit préoccupé par la poursuite de la construction qui sape les efforts de paix, et le secrétaire d’Etat américain John Kerry devait s’entretenir jeudi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le roi de Jordanie Abdallah II à Amman.