Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l’OLP, a émis un communiqué condamnant le Patriarche Théophile III, coupable, selon elle, d’avoir salué la liberté de culte en Israël.

“Nous sommes sérieusement préoccupés par la déclaration faite par le Patriarche orthodoxe grec de Jérusalem Théophile III, qui a salué Israël qui est selon lui une ‘démocratie’ qui ‘respecte la liberté de culte’.

Théophile III est très bien informé des violations israéliennes exercées sur la liberté de culte de sa propre communauté lors de la fête de Pâque et a également conscience de l’occupation du couvent Saint Jean situé à proximité de l’Eglise du Saint-Sépulcre, transformé aujourd’hui en une autre implantation illégale israélienne, a-t-elle dit, se référant probablement à l’approbation donnée par la municipalité de Jérusalem à la construction d’une structure juive au sein du quartier de Silwan.

“Theophile III a également conscience de l’impact de l’occupation israélienne de Jérusalem-Est et du peuple palestinien en général, et de la population chrétienne en particulier. Ses déclarations ne peuvent être faites que par quelqu’un désireux de fausser la réalité en méprisant les droits et les aspirations de sa propre population, a-t-elle ajouté.

“Nous appelons le Patriarche Théophile III à oeuvrer en faveur de la justice et de la paix des opprimés, plutôt que de couvrir les violations quotidiennes des oppresseurs”.

Le président Reuven Rivlin discute avec le Patriarche grec orthodoxe Théophile III  dans sa résidence de Jérusalem en l'honneur de la prochaine nouvelle année, le 27 décembre 2016 (Crédit : Mark Neiman/GPO)

Le président Reuven Rivlin discute avec le Patriarche grec orthodoxe Théophile III dans sa résidence de Jérusalem en l’honneur de la prochaine nouvelle année, le 27 décembre 2016 (Crédit : Mark Neiman/GPO)