L’ambassadeur britannique en Israël Matthew Gould a déclaré mardi que le Royaume-Uni reconnaîtra un Etat palestinien lorsque ce sera « plus utile pour le processus de paix » et a réitéré que le résultat de la souveraineté palestinienne ne pourrait être atteint que par des négociations directes avec Israël.

Gould a déclaré que le fait que le Royaume-Uni ait eu recours a un vote parlementaire largement symbolique lundi pour la reconnaissance d’un Etat palestinien reflétait un changement plus large dans l’opinion publique britannique sur Israël à la suite du conflit à Gaza pendant l’été et aux annonces de construction d’implantations.

Dans une interview avec la radio israélienne, Gould a déclaré : « Nous avons longtemps dit que nous allions reconnaître cet Etat palestinien au moment le plus utile pour le processus de paix, » une indication manifeste que le gouvernement britannique pourrait adopter la résolution, pourtant non contraignante juridiquement, à tout moment dans un proche avenir.

Gould a souligné que le vote était un débat interne aux députés, et que les ministres et le Premier ministre David Cameron n’étaient pas présents. Pourtant, il a reconnu que la décision était néanmoins «importante».

« Bien que ce vote n’affectera pas la politique du gouvernement, je pense qu’il est juste d’être préoccupé par les signaux qu’il envoie à l’opinion publique, » a-t-il affirmé. « Je crois que le vote d’hier soir était aussi le signe d’un courant de l’opinion publique qui voit l’absence de progrès vers la paix ».

L’ambassadeur a appelé Israël à contribuer aux efforts internationaux de reconstruction dans la bande de Gaza, et à «s’abstenir de mesures pour étendre les colonies, qui ont un effet très corrosif sur l’opinion internationale,» et de poursuivre la réintégration des pourparlers de paix.

Il a ajouté que, bien que Cameron et le Premier ministre Benjamin Netanyahu aient parlé régulièrement au téléphone, ils n’ont pas conversé avant le vote.