La province de l’Ontario propose de soigner les enfants palestiniens et israéliens blessés dans la guerre entre Israël et Gaza.

L’annonce du ministre de la Santé de l’Ontario Eric Hoskins dit que la province est prête à prendre les cas les plus graves de Gaza et d’Israël, si les enfants ne peuvent pas recevoir de traitement approprié à la maison, mais s’ils peuvent faire le voyage au Canada, rapporte Canadian Press.

Les autorités israéliennes et palestiniennes ont indiqué qu’elles sont prêtes à coopérer, dit Hoskins.

Cinq hôpitaux de l’Ontario – y compris l’hôpital célèbre de Toronto pour enfants malades – proposent de traiter les enfants, avec certains membres du personnel médical qui se proposent même de travailler gratuitement.

« Les enfants qui souffrent de chaque côté du conflit, nous voulons faire ce que nous pouvons pour les aider », a déclaré aux journalistes mardi, la Premier ministre ontarien, Kathleen Wynne.

Hoskins, qui a cofondé et dirigé l’organisme War Child Canada avant d’entrer en politique, confie au Toronto Star que les Ontariens « ont une responsabilité morale dans ce cas. »

« Mon coeur va aux victimes, en particulier les plus jeunes victimes de n’importe quel côté de ce conflit. Et je pense que c’est aussi ce que les Canadiens pensent en ce moment », dit-il.

Hoskins prend note que la demande des Canadiens d’aider les enfants israéliens et palestiniens est venue du Dr Izzeldin Abuelaish, qui vit maintenant à Toronto – dont trois des filles ont été tuées lors de l’opération israélienne à Gaza de 2009.