La journée a été longue et remplie d’alertes maximales pour les citoyens d’Israël du Sud surtout – Sdérot, Ashkelon, Ashdod – villes étant aux premières lignes. Le groupe terroriste du Hamas a multiplié les messages adressés aux citoyens israéliens leur recommandant de préparer « les cercueils ».

Il a surtout ordonné de nombreux tirs de roquettes, frappant des villes situées à 160 km telles que Césarée, Haifa. Tel Aviv a été visé très tôt ce matin, le Dôme de fer a intercepté les roquettes lancées contre la
Ville blanche.

Dimona, qui abrite le réacteur nucléaire, a été visé à deux reprises. Alors que TF1 parle de « coup d’éclat du Hamas » contre Israël, rappelons que le système antimissile continue de jouer un rôle très efficace dans son interception des roquettes.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est entretenu avec plusieurs dirigeants dont Angela Merkel, la chancelière allemande et le président français François Hollande qui ont condamné sans réserve les tirs de roquettes et ont apporté leur « solidarité » au peuple d’Israël.

Beaucoup de personnalités politiques en Israël font état d’une possible incursion terrestre dans l’enclave palestinienne, dont le président Shimon Peres lors d’une interview accordée à CNN.Pour le moment, tannique les roquettes continuent de tomber, l’opération suit son cours.

Enfin, le président de l’AP a comparé la situation à Gaza à celle d’un « génocide. »

Pour connaître les événements d’hier

Merci d’avoir suivi avec nous le direct.

Fin du direct

L’armée confirme les deux roquettes sur Tel Aviv

Une roquette tombe dans une zone ouverte à Sdot Negev

Sirènes à Nahal Oz, Alumim

Sirènes à Shaar HaNegev, Merhavim

Sirènes dans le Gush Dan, Beersheva, Ashkelon

Sirènes à Ashdod

Le traffic s’arrête sur l’autoroute de Tel Aviv

Plusieurs roquettes interceptées près de Tel Aviv

Un missile intercepté près de Tel Aviv

Trois roquettes près de la région d’Eshkol endommagent des voitures

Gaza tire des dizaines de roquettes sur Hadera

Sirènes entendues à Ashkelon

Le leader du Jihad islamique a été tué avec 5 membres de sa famille

160 raids aériens israéliens durant la nuit

« Il y a eu 160 raids durant la nuit ce qui a porté à 430 le nombre d’attaques aériennes depuis le début de l’opération Bordure protectrice », a indiqué le porte-parole, le général Moti Almoz, à la radio militaire en précisant que 120 sites de lancement de roquettes, 10 postes de commandement du Hamas et de « nombreux tunnels » avaient été visés.

« L’opération que nous avons lancée va s’étendre dans les prochains jours », a poursuivi le porte-parole en refusant de donner des précisions sur des plans d’une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza.

– AFP

Des morceaux de roquettes tombent à Rishon LeZion, Nes Ziona, et Beer Yaakov

Selon le Commandement de l’armée, c’est la raison pour laquelle on demande aux résidents de rester dans les abris pendant dix minutes après la fin de la sirène.

La photo ci-dessous a été prise à Nes Ziona.

Mitzna : Gaza souffre plus que Tel Aviv

Le député Hatnua et général à la retraite Amram Mitzna indique à Ynet que «Dans la bande de Gaza, ils souffrent plus que ceux qui sont assis dans des abris à Tel Aviv ».

Mitzna a autrefois été maire de Haïfa et Yeruham, et a concouru pour être Premier ministre comme chef du parti travailliste contre Ariel Sharon en 2003. Il avait été sévérement mis en échec.

Tzipi Livni shakes hands with Amram Mitzna during a Hatnua party meeting at the Knesset on February 20, 2013. (photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)

Tzipi Livni serre la main à Amram Mitzna (photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)

La Jordanie appelle à l’arrêt de « l’agression barbare » d’Israël à Gaza

Le royaume Hachémite, en paix avec Israël depuis 1994, appelle à l’arrêt de « l’agression barbare » d’Israël à Gaza.

La Jordanie, qui a signé un traité de paix avec Israël, « condamne l’agression militaire qu’Israël a lancée dans la bande de Gaza », demande « son arrêt immédiat » et met en garde contre « les conséquences de cette agression barbare », selon un communiqué du porte-parole du gouvernement, Mohammad Momani.

Il y aurait 1 mort et 1 blessé à Gaza

Des sources palestiniennes rapportent qu’une personne a été tuée, et d’autres blessés, dans une attaque israélienne dans le nord de la bande de Gaza, a indiqué Ynet.

Livni : toutes les options sont sur la table

La ministre de la Justice Tzipi Livni a confié à Ynet que « le gouvernement d’Israël n’écarte pas toutes les options. »

La ministre de la Justice Tzipi Livni à la Conférence d' Herzliya le 8 juin 2014 (Crédit : Gideon Markowicz/FLASH90)

La ministre de la Justice Tzipi Livni à la Conférence d’ Herzliya le 8 juin 2014 (Crédit : Gideon Markowicz/FLASH90)

L’armée frappe des tunnels près de Rafah

Les avions israéliens ont frappé des tunnels de contrebande près de Rafah, à la frontière entre l’Egypte et Gaza durant la nuit et continuent ce mercredi matin.

Les sirènes retentissent à Ashdod

L’alerte maximale résonne dans la ville côtière.

Sirènes entendues à Ashkelon et à Beer Tuvia

Les alertes maximales retentissent.

Itamar Shimoni : « les règles ont changé »

Itamar Shimoni, maire de la ville d’Ashkelon, située près de la frontière de Gaza, a confié à Ynet que « les règles ont changé, un pays tout entier est sous le feu. »

Un Palestinien tué lors d’une frappe israélienne sur le nord de Gaza

Un Palestinien a été tué mercredi matin et un autre grièvement blessé par une frappe israélienne sur le nord de la bande de Gaza, a-t-on appris de source hospitalière.

Les deux hommes circulaient sur une mobylette à Beit Lahiya, non loin de la frontière avec Israël, lorsqu’ils ont été visés par un drone israélien, a précisé la source à l’AFP.

– AFP

Une roquette frappe une zone près d’Ashdod

Aucun blessé n’est à signalé.

Le Dôme de fer a intercepté 3 roquettes à Ashkelon

Le système anti-missile du Dôme de fer a été actionné à trois reprises, selon l’armée.

Dernier bilan à Gaza

29 personnes ont été tuées depuis le début de l’opération Bordure protectrice menée par Israël pour riposter aux tirs de roquettes menés par le Hamas et le Jihad islamique.

Abdallah Diyfallah ciblé par un raid israélien

L’armée israélienne confirme une frappe dans le nord de la bande de Gaza ciblant le dirigeant du Jihad islamique Abdallah Diyfallah qui est mort.

L’armée a dit dans un communiqué que Diyfallah était un « terroriste connue du Jihad islamique palestinien responsable de tirs de roquettes sur Israël. »

Le Hamas dédicace les roquettes sur Tel Aviv aux soldats égyptiens

Le Hamas affirme qu’il dédicace les tirs de roquettes sur Tel Aviv et sur la région de Gush Dan aux 16 soldats égyptiens tués dans l’attaque du mois d’août 2012 où les terroristes palestiniens basés à Gaza ont réquisitionné deux véhicules blindés égyptiens avant de tenter de pénétrer en Israël.

Les assaillants ont été arrêtés par l’armée israélienne et l’armée de l’air, et plusieurs terroristes ont été tués.

Au moins 16 soldats égyptiens – certains rapports parlent de 20 – ont été tués et sept blessés par les terroristes au début de la tentative d’infiltration, qui a commencé par une attaque à main armée sur une position militaire égyptienne à la frontière. Les hommes armés avaient lancé l’attaque vers 20 heures, alors que les troupes égyptiennes cassaient leur jeûne du Ramadan.

Après avoir abattu les soldats égyptiens, les terroristes ont réquisitionné deux véhicules égyptiens, et ont tenté de foncer à travers la frontière vers Israël au passage de Kerem Shalom, aurait tirer en se déplaçant.

Le premier véhicule aurait explosé du côté égyptien de la frontière. Le second véhicule aurait été déplacé vers Israël qui l’a fait exploser. Des rapports initiaux contradictoires ont fait état de trois à six terroristes qui ont été tués par les troupes de l’armée israélienne, a dit le porte-parole de l’armée.

L’armée révèle un graphique sur les armes

Certains enfants à Jérusalem renvoyés chez eux

Des établissements de soins pour enfants et des camps d’été à Jérusalem qui ne sont pas suffisamment enrichis sont enjoints de renvoyer leurs enfants à la maison.

Trois explosions ont été entendues à Jérusalem mardi soir.

Déclaration de l’ambassade de France en Israël

« Nous sommes préoccupés par l’escalade en cours, qui n’est dans l’intérêt de personne et fait courir le risque que la situation échappe à tout contrôle. Tout doit être fait pour que soit rétablie et respectée la trêve de 2012.
Nous réitérons notre rejet absolu de la violence sous toutes ses formes et appelons l’ensemble des parties à la retenue. »

« La France condamne les tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël, qui se sont multipliés ces derniers jours.
Il importe également que puissent être traduits en justice les responsables des crimes odieux commis ces derniers jours contre trois jeunes Israéliens et contre un jeune Palestinien. »

13 arrestations à Jérusalem Est

Ils sont coupables d’avoir lancé des cocktails Molotov et des pierres sur la police israélienne.

86 personnes ont été arrêtées pour des émeutes à Jérusalem à la suite de l’assassinat du jeune résident de Shuafat Muhammad Abu Khdeir.

Des jeunes Palestiniens lancent des pierres sur les polices (Crédit : Flash 90)

Des jeunes Palestiniens lancent des pierres sur les polices (Crédit : Flash 90)

Un diplomate affirme que le monde n’est pas intéressé par la situation

En dépit de plusieurs déclarations de dirigeants du monde entier, la communauté internationale ne s’intéresse pas vraiment à l’opération Bordure protectrice, a confié un diplomate de haut rang au Times of Israel.

« La communauté internationale est totalement désintéressée. Oui, il y a eu quelques communiqués de presse [ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni], William Hague, et quelques autres, mais en général, le monde ne montre pas d’intérêt particulier dans cette opération », a dit le fonctionnaire.

« Ils sont soit très fatigués de cela, ou leur attention est ailleurs ou ils veulent aller en vacances d’été et ne pensent pas que cette histoire soit suffisamment importante. »

La plupart des gens sont épuisés avec le conflit israélo-palestinien, parce qu’ils l’ont « vu encore et encore, » a ajouté le fonctionnaires.

« Bien pire est en train de se passer dans la région, et les gens ont vu que nous avons été attaqués par les roquettes du Hamas. »

« Aucun chef du Hamas n’a plus de maison où aller »

« Il n’est pas un commandant de brigade du Hamas qui a encore une maison où revenir » a déclaré un officier supérieur de l’armée, selon Ynet.

Israël a frappé la maison d’au moins un commandant du Hamas mardi.

Selon la radio israélienne, un certain nombre de gens du pays s’étaient positionnés sur le toit des maisons pour essayer et agir comme boucliers humains contre une attaque israélienne.

Une hotline pour les aveugles au *9366

Lesautorités ont ouvert un service d’aide téléphonique pour les personnes aveugles, joignable au *9366, selon Ynet.

Les sirènes sont entendues à Ashdod, Beer Tuvia et Lachish

Les alertes maximales retentissent dans ces villes, ordonnant aux habitants de se rendre le plus rapidement possible dans les abris.

Une femme de 80 ans aurait été tuée à Gaza

Selon des sources palestiniennes, une femme âgée de 80 ans aurait été tuée.

Deux roquettes tombent sur le conseil d’Eshkol

On ne déplore pas de blessés pour le moment.

Netanyahu demande à l’armée d’augmenter l’intensité de l’opération

Netanyahu demande à l’armée d’augmenter l’intensité de l’opération, a confié un responsable au Times of Israel.

« Aucune cible ne bénéficie de l’immunité », a déclaré le Premier ministre aux troupes.

Benjamin Netanyahu (Crédit : Flash 90)

Benjamin Netanyahu (Crédit : Flash 90)

L’armée attaquera le Hamas, ses infrastructure et des tunnels avec plus de force qu’hier, a confié le fonctionnaire.

Ajoutant que Netanyahu veut préparer le peuple d’Israël à ce qui pourrait être une longue campagne. « Il ne s’agit pas de faire ‘bang’, et de repartir ».

Yaalon informe que l’opération va se prolonger

L’opération Bordure protectrice va être prolongée, a déclaré le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

« La campagne contre le Hamas va se développer dans les prochains jours, et le prix que va payer l’organisation sera très lourd », dit-il.

Yaalon fait ses commentaires après une évaluation de la situation avec le Shin Bet et l’armée, selon la Dix!ème chaîne.

« Nous sommes en train de détruire des armes, des infrastructures du terrorisme, du commandement et de contrôle, des institutions du Hamas, des bâtiments administratifs, les maisons des terroristes, et nous tuons les terroristes en charge de divers postes de commandement. »

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, le 14 mars 2014 (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense/Flash90)

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, le 14 mars 2014 (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense/Flash90)

« Nous parlons d’une campagne qui ne sera pas courte, et nous devons continuer à maintenir la patience », poursuit-il.

« Nous allons continuer à frapper le Hamas et d’autres organisations terroristes dans la bande avec des frappes aériennes, terrestres et maritimes dures afin de garantir la sécurité des citoyens israéliens. »

– Mitch Ginsburg

Les sirènes retentissent à Hof Ashkelon

La ville se situe le long du nord de la bande de Gaza.

L’Australie met en garde ses citoyens

L’Australie a mis en garde ses citoyens à « faire preuve d’une grande prudence » lors de leur séjour en Israël, dans un communiqué publié mercredi.

Canberra a également exhorté les voyageurs à reconsidérer leur visite en Cisjordanie, et dit aux citoyens de ne pas se rendre dans la bande de Gaza et dans les régions avoisinantes.

Les citoyens australiens doivent éviter les manifestations politiques, faire preuve d’une grande prudence dans les transports en commun, et être conscients des menaces qui pèsent sur les frontières égyptiennes et syriennes.

40 roquettes, 8 interceptées mercredi

Depuis mercredi à 1H du matin cette nuit, on dénombre 40 roquettes tirées et 8 interceptées par le système anti-missile Dôme de fer.

L’opération Bordure protectrice a débuté dans la nuit de lundi à mardi. Elle risque de se prolonger dans les jours à venir, selon Netanyahu et son ministre de la Défense Moshe Yaalon.

Aryeh Deri : « Nous devons couper la tête du serpent »

« Un Etat souverain ne peut pas permettre à un groupe de terroristes d’attenter à sa vie ; nous devons couper la tête du serpent et pour chaque homme du Hamas doit savoir que son sang est sur sa tête, » a posté sur Twitter le chef du parti Shas, Aryeh Deri.

Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, à la réunion spéciale de l'opposition, le 11 mars 2014, (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, à la réunion spéciale de l’opposition, le 11 mars 2014, (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le roi d’Arabie saoudite Abdallah a utilisé un langage similaire face à l’Iran en 2008, exhortant les États-Unis à
« couper la tête du serpent » et à détruire le programme nucléaire de l’Iran. Ces commentaires avaient été rendus publics sur le site de dénonciation Wikileaks.

Sissi s’engage à négocier la trêve à Gaza

Dans une conversation téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, hier soir, le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi promet d’aider à négocier un cessez-le-feu à Gaza.

Sissi promet que l’Egypte va exercer des pressions pour mettre fin aux frappes israéliennes sur Gaza et assurer la sécurité des Palestiniens, a indiqué l’agence de presse Maan citant Abbas.

Le dirigeant égyptien appelle également à la fin de l’escalade à Gaza afin d’éviter « les attaques dangereuses » de sorte que la trêve puisse être rapidement atteinte.

À 15h30 cet après-midi, Abbas convoquera la direction palestinienne à la Muqata à Ramallah pour discuter de l’escalade.

Le ministre égyptien de la Défense et chef des forces armées, le général Abdul Fatah Al-Sissi, le 26 mars 2014 (Crédit : capture d'écran Al-MasriyaTV/AFP)

Le ministre égyptien de la Défense et chef des forces armées, le général Abdul Fatah Al-Sissi, le 26 mars 2014 (Crédit : capture d’écran Al-MasriyaTV/AFP)

Gilad Erdan : une opération terrestre est possible

elon le ministre de l’Environnement Gilad Erdan, un membre du cabinet de sécurité, « l’armée, sur les instructions du gouvernement, est prête à lancer si nécessaire une opération terrestre ». « C’est dans ce but que des ordres de mobilisation de 40.000 réservistes ont été donnés », a souligné M. Erdan.

Interrogé sur les objectifs israéliens, le ministre a expliqué qu’Israël ne « se contenterait pas d’un arrêt des tirs de roquettes ». « Il faut qu’à la fin des combats, le Hamas ne dispose plus de moyens de production de roquettes », a-t-il explicité.

Gilad Erdan (Crédit : Gideon Markowicz/Flash 90)

Gilad Erdan (Crédit : Gideon Markowicz/Flash 90)

Danon : « ne plus donner d’électricité à Gaza »

Le vice-ministre de la Défense, Danny Danon, a plaidé pour qu’Israël cesse ses approvisionnements en électricité et en carburant à la bande de Gaza. « Nous devons utiliser tous les moyens à notre disposition pour faire pression sur le Hamas pour qu’il mette inconditionnellement fin à ces attaques contre Israël », a-t-il estimé.

Danny Danon (Crédit : Flash 90)

Danny Danon (Crédit : Flash 90)

Sirènes à Lachish et à Hof Ashkelon

Les sonneries d’alerte maximale retentissent en ce moment.

le Fatah dit qu’il partage les buts du Hamas et du Jihad islamique

Le Fatah, le parti dirigé par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, dit sur ​​sa page Facebook aujourd’hui que le Fatah, le Hamas et le Jihad islamique palestinien partagent tous le même objectif, d’après Palestinian Media Watch.

« Un Dieu, un pays d’origine, un ennemi, un but », peut-on lire sur le post sur la page. Il dit aussi que les trois mouvements sont « frères d’armes ».

Le post montre également trois combattants masqués, avec le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa en arrière-plan.

Une roquette À kiryat Gad interceptée

2 vidéos diffusées par le Jihad islamique au moment des tirs

Vidéo diffusée par le Hamas

L’alarme retentit à Sderot

Les habitants de cette ville du sud sont les premières victimes des attaques des tirs de roquettes.

4 roquettes interceptées à Sderot

Le système anti-missile a réussi à détruire en plein vol les roquettes lancées depuis Gaza.

Alertes maximales à Zichron Yaakov, Binyamina et Hadera

Les habitants doivent se rendre le plus rapidement possible dans les abris qui ont été ouverts 24h/24.

Au moins 2 roquettes tombées à Zichron Yaacov

Les roquettes sont tombées dans des zones ouvertes.

La ville se situe à 115km de Gaza. Il s’agit de la plus longue portée qu’une roquette a pu atteindre.

AFP : 2 roquettes palestiniennes tombent en mer au large de Haïfa

Deux roquettes palestiniennes tirées de la bande de Gaza sont tombées mercredi en mer au large de Haïfa, dans le nord d’Israël, a rapporté l’AFP.

Si cela s’avère vrai, ce serait la première fois que des roquettes palestiniennes atteignent le grand port du nord d’Israël, à plus 160 km de Gaza. Les tirs auraient été revendiqués peu après par la branche militaire du Hamas à Gaza.

Si ces tirs sont confirmés de source officielle, il s’agira de l’objectif le plus distant jamais atteint par des roquettes palestiniennes.

La radio publique a indiqué qu’un projectile était tombé près de la station balnéaire de Césarée et un autre près de la plage de Carmel, toutes deux au sud de Haïfa.

A Gaza, les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont annoncé avoir tiré une roquette sur Haïfa. « Les Brigades Qassam ont frappé Haïfa occupée avec une roquette R160 », a affirmé le groupe dans un communiqué.

Selon une source militaire citée par la radio, le Hamas a des « dizaines » de roquettes de ce type en sa possession.

– AFP

L’armée diffuse un film sur l’attaque de Zikim

De nouvelles images montrent l’attaque de mardi sur Zikim par des commandos de la marine du Hamas. Les téléspectateurs peuvent voir l’incident du point de vue d’une caméra de la marine israélienne.

Le clip montre des coups de feu provenant du navire alors que les terroristes courent le long de la plage.
Des Conversations tendues sur la radio du navire peuvent être entendues, qui permettent d’identifier l’un des agents qui surgit de derrière un buisson.

Les membres du Hamas étaient sur leur chemin à l’une des bases dans la région ou vers la communauté du kibboutz de Zikim.

38 Palestiniens tués depuis le début de l’opération

Dix-sept Palestiniens, dont cinq femmes et six enfants, ont péri mercredi dans une série de raids aériens israéliens dans la bande de Gaza, portant à 38 le nombre de morts depuis le début lundi à minuit d’une offensive israélienne, selon les secours.

Ces raids ont également fait plus de 300 blessés en deux jours, a déclaré à l’AFP le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qodra.

800 scouts évacués de la forêt septentrionale d’Ofer

Près de 800 scouts israéliens faisant une randonnée dans la forêt d’Ofer située dans la chaîne montagneuse du mont Carmel, sont évacués mercredi après-midi, a rapporte Ynet.

La décision est prise après que deux roquettes aient frappé des zones ouvertes près de Zichron Yaakov, à 115 kilomètres au nord de la bande de Gaza.

Les sirènes retentissent à Eshkol

Le conseil régional d’Eshkol est situé le long de la bande de Gaza.

Jerusalem Season of Culture repousse la cérémonie d’ouverture

Jerusalem Season of Culture [La saison de Culture de Jérusalem] annonce que la cérémonie d’ouverture de son évènement sera repoussée.

« Contact Point », un évènement nocturne au musée d’Israël qui devait se tenir jeudi, a été reporté par les organisateurs. La nouvelle date n’a pas été annoncée.

Les organisateurs précisent que les billets seront valides pour la nouvelle date.

Les organisateurs du festival de film de Jérusalem annoncent aussi que les évènements marquant l’ouverture du festival, qui étaient prévus pour jeudi, ont été reportés à la semaine suivante

Netanyahu : l’opération continuera tant que les roquettes tomberont

Le Premier ministre israélien avertir le Hamas et les autres groupes terroristes de la bande de Gaza que l’opération Bordure protectrice ne s’achèvera que lorsque les tirs de roquettes cesseront. « Le Hamas paiera un prix très lourd pour avoir attaqué les citoyens israéliens ».

« Notre armée est forte, notre défense est ferme et notre nation est unie. » a déclaré le Premier ministre, qui promet d’intensifier les attaques contre le Hamas à Gaza.

Sirènes à Hof Ashkelon

Il s’agit des alertes maximales – les habitants doivent se rendre dans les abris le plus rapidement possible.

Michael Bloomberg : « Israël a le droit de se défendre »

Israël a le droit de se défendre contre le terrorisme, tout comme New York City a lutté pour se défendre contre les attaques terroristes, a dit à CNN, l’ancien maire de New York Michael Bloomberg.

« J’ai beaucoup de compassion pour quiconque est victime de terrorisme, et je me sens terriblement mal à l’idée que si les terroristes peuvent gagner dans un seul endroit, ils seront enhardis et nous attaqueront en tout lieu », dit-il, en décrivant les deux attaques contre New York perpétrées par al-Qaïda, en 1993 et lors des attentats du 11 septembre.

Interrogé pour savoir si les représailles d’Israël contre le terrorisme sont « excessives », Bloomberg dit : « Si vous êtes dans votre appartement et qu’une personne émotionnellement perturbée vienne frapper à votre porte, en criant : ‘Je vais venir par cette porte et vous tuer’, voulez-vous que nous répondions avec un officier de police, ce qui serait proportionnel, ou avec toutes les ressources que nous avons à notre disposition ? »

« Il suffit de penser au contexte. Il n’y a pas de réponse proportionnelle au terrorisme … la vie des gens sont en péril. […] Le Hamas, plutôt que d’essayer de construire Gaza, a essayé de détruire Israël »- avec peu d’égard pour les civils de Gaza ou ceux d’Israël.

Bloomberg ajoute que, bien que la réponse israélienne aux tirs de roquettes en provenance de Gaza a commencé il y a deux jours, le Hamas a attaqué Israël depuis sa prise de pouvoir en 2005, tout en mettant les civils des deux côtés de la ligne de feu.

L’Egypte minimise les chances de succès d’une médiation

Sissi appelle au calme et soutient fermement le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Dernier bilan des opérations israéliennes

L’armée affirme que depuis sept heures, il a ciblé 129 sites dans la bande de Gaza, y compris les « 31 tunnels terroristes, les 60 sites de lancement de roquettes, 27 sites terroristes et 11 sites d’activité utilisés par des membres du Hamas. »

Dans l’ensemble, l’armée israélienne rapporte que plus de 170 roquettes ont frappé le sol israélien depuis le début de l’opération, et 57 ont été interceptées par le système Dôme de fer.

5 Palestiniens tués dans un raid israélien

Cinq Palestiniens ont été tués mercredi dans une nouvelle frappe israélienne ayant touché une maison dans le centre de la bande de Gaza, selon les secours.

Le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qodra, a indiqué que des femmes et enfants figuraient parmi les morts, sans donner de chiffre précis.

– AFP

Ibrahim Sarsur : « les soldats israéliens sont des assassins »

Le député arabe israélien (Raam Tal) s’adresse à la Knesset au vu de la situation en matière de sécurité, et déclare que les soldats de l’armée israélienne sont des « assassins ».

Après avoir été invité à quitter le podium et après avoir refusé, les gardes de la sécurité l’ont fait sorti de force de la salle.

Le député arabe israélien Ibrahim Sarsur dans son bureau à la Knesset (Crédit : Elhanan Miller/The Times of Israel)

Le député arabe israélien Ibrahim Sarsur dans son bureau à la Knesset (Crédit : Elhanan Miller/The Times of Israel)

La France « condamne une accélération » des deux côtés

La France « condamne une accélération à la fois des tirs de Palestiniens et de la riposte de la part d’Israël », a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

« Nous condamnons une accélération à la fois des tirs des Palestiniens et de la riposte de la part d’Israël », a-t-il déclaré lors du point presse de sortie du Conseil des ministres.

Stéphane Le Foll a également rappelé la « volonté réaffirmée, dans ce contexte, d’avoir des discussions avec l’ensemble des acteurs sur le Proche-Orient, les Etats-Unis mais aussi à l’échelle de l’Union européenne parce que le ministre des Affaires étrangères considère qu’il faut qu’il y ait une position européenne ».

Sirène à Beit Shemesh et Beer Tuvia

Les alertes maximales sont déclenchées.

Dernier bilan de l’armée israélienne

L’armée israélienne affirme que 48 projectiles ont frappé Israël depuis minuit, et 14 autres ont été abattus par le Dôme de fer.

« Depuis le début de l’opération« Bordure protectrice, « plus de 200 roquettes ont touché Israël et 53 roquettes ont été interceptés, » selon un communiqué.

Un des chefs du Jihad islamique neutralisé

Des sources palestiniennes rapportent qu’un des commandants du Jihad islamique a été assassiné, après que les forces de défense israéliennes ont visé son domicile dans le nord de la bande de Gaza.

Selon la Dixième chaîne, cinq de ses membres de sa famille sont tués dans le raid aérien.

L’aviation israélienne a également frappé une maison appartenant à un haut membre de la branche armée du Hamas. On ne sait pas s’il y avait des blessés dans cette attaque.

Mahmoud Abbas dénonce un « génocide » par Israël à Gaza

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dénonce un « génocide » par Israël à Gaza avec le lancement de l’opération Bordure protectrice qui vise à faire cesser les tirs de roquettes sur le sol israélien.

Au moins 6 roquettes tombées à Eshkol

L’armée a indiqué qu’au moins six roquettes étaient tombées dans le conseil régional d’Eshkol.

Le Jihad islamique revendique la plupart des tirs sur le centre d’Israël

Le Jihad islamique revendique la plupart des tirs sur le centre d’Israël

L’ambassade américaine à Tel Aviv fermée

Les autorités américaines ont fermé leur ambassade située sur le bord de mer de Tel Aviv.

300 manifestants contre l’opération Bordure protectrice à Nazareth

Quelque 300 manifestants – dont la députée israélo-arabe Hanin Zoabi – protestent contre l’opération à Gaza, au nord de Nazareth, selon Ynet.

Les manifestants bloquent les routes et brandissent des drapeaux palestiniens.

Le Sud obtient 15 millions de shekels de fonds d’urgence

Un budget de 15 millions de shekels de financement public pour les villes du sud d’Israël est approuvé par le ministre des Finances Yair Lapid et le ministre de l’Intérieur Gideon Saar.

L’argent sera consacré aux dépenses engagées par l’opération Bordure protectrice, y compris le matériel et les services médicaux.

Qu’est ce que le Dôme de fer ?

Le système de défense anti-missile de fabrication israélienne Iron Dome (Dôme de fer), qui a intercepté des dizaines de roquettes tirées de Gaza depuis le début de l’opération « Bordure protectrice », est unique au monde.

Pour avoir plus d’informations : cliquez ici.

La Turquie condamne l’opération israélienne à Gaza

“Israel fait tomber des bombes, des civils sont en train de mourir, et certains continuent de dire ‘nous sommes impartiaux sur la question palestinienne », a déclaré le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

– Ilan Ben Zion

C’est la première fois que Haïfa est touché

Les organisations terroristes de Gaza – principalement les branches armées du Hamas et du Jihad islamique – ont continué à lancer des roquettes. Pour la première fois, deux roquettes sont tombées au large du port de Haïfa, – à plus de 160 km de la bande de Gaza, soit l’objectif le plus éloigné jamais touché par un projectile palestinien.

– AFP

Missile intercepté à Ashkelon

Le Dôme de fer a intercepté un tir en plein vol destiné à la ville du sud d’Ashkelon.

Les villes de Sderot, Ashkelon et Ashdod victimes des tirs

Les sirènes ne cessent d’être déclenchées face à l’arrivée imminente des roquettes par les terroristes du Hamas. Le Jihad islamique revendique les tirs plus au centre du pays.

« Le Hamas est en train de commettre un double crime de guerre »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon, Secrétaire d’Etat américain John Kerry et la chancelière allemande Angela Merkel pour demander leur soutien à l’opération Bordure protectrice d’Israël.

Aucun pays dans le monde serait d’accord d’être sous le feu constant des tirs de roquettes ou avoir des terroristes infiltrant leur territoire par la mer ou par les tunnels, a dit Netanyahu aux dirigeants, selon un communiqué publié par son bureau.

« Le Hamas est en train de commettre un double crime de guerre quand il essaie de blesser des civils israéliens et d’utiliser la population civile de Gaza comme bouclier humain », dit Netanyahu.

Par conséquent, le Hamas est responsable de ses propres victimes civiles, a-t-il dit aux dirigeants étrangers.  »
Le Hamas est reconnu comme pour être un groupe terroriste », il revient donc à la communauté internationale de condamner avec force les tirs de roquettes en cours sur les villes israéliennes par le Hamas et d’autres organisations terroristes », dit Netanyahu.

Dans les jours à venir, Netanyahu prévoit des conversations similaires avec d’autres leaders politiques.

Demain, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman a prévu de donner une séance d’information sur l’opération militaire aux ambassadeurs étrangers servant en Israël.

Son porte-parole, Tzachi Moshe, refuse de dire si Liberman a parlé à un de ses homologues dans les capitales étrangères depuis que l’opération a commencé.

– Raphaël Ahren

Peres : une opération terrestre pourrait « arriver très bientôt »

Dans une interview à CNN, le président Shimon Peres a indiqué qu’une offensive terrestre dans la bande de Gaza « peut arriver très bientôt. »

« S’ils ne veulent pas arrêter les missiles, il y aura une attaque terrestre. Je ne vais pas vous dire quand et où. Mais c’est la conclusion logique ».

« Tout ce que nous pouvons faire sans les forces terrestres, nous allons faire. Nous avons donc attendu. Nous n’avons pas commencé la guerre aujourd’hui, ils ont commencé il y a déjà plusieurs jours. Et ils continuent et ils se propagent les tirs sur plusieurs zones en Israël », dit-il.

« S’ils continuent, tôt ou tard, ce sera la réponse. »

Les villes du nord ordonnées d’ouvrir leurs abris

Le commandement de Défense passive ordonne aux autorités locales d’ouvrir des abris publics prêts à l’emploi dans la ville du nord de Haïfa, dans la région du Carmel, et dans la région de Wadi Ara.

2 roquettes interceptées à Dimona

Deux missiles abattus par le Dôme de fer sur la ville du sud de Dimona, quelques instants après que les sirènes de la ville ont retenti.

Meshaal : « Mettez fin à l’occupation, ou Haïfa explosera »

Le chef du Hamas Khaled Meshaal appelle à la fin des frappes aériennes israéliennes, et les citoyens israéliens à blâmer Netanyahu pour le barrage de roquettes.

Il appelle à « la fin immédiatement de l’agression et des bombardements – le temps est venu de mettre fin à l’occupation. Vous, les Israéliens : sortez et condamnez Netanyahu et son gouvernement extrémiste, à cause de qui vous êtes dans les abris ».

« Mettez fin à l’occupation, ou Haïfa explosera », dit-il.

Meshaal ajoute que les meurtres des trois adolescents israéliens « était le point de départ pour Netanyahu, comme si l’occupation, la colonisation et lemur de sécurité ne sont pas une violation flagrante des droits des Palestiniens. »

Khaled Meshaal (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)

Khaled Meshaal (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)

Hamas : Nous avons essayé de frapper le réacteur nucléaire à Dimona

Le groupe terroriste a tenté d’endommager le réacteur nucléaire dans la ville de Dimona

Rehovot : 1 roquette interceptée et 1 tombée dans une zone ouverte

Les sirènes ont retenti.

Des milliers de réservistes appelés dans les dernières heures

Le cabinet de sécurité a autorisé hier un rappel de 40 000 réservistes.

« Sentiment croissant qu’Israël se dirige vers une incursion terrestre »

Correspondant diplomatique de la Deuxième chaîne signale qu’il y a un « sentiment croissant » qu’Israël s’oriente vers une opération terrestre.

Il cite une source de haut rang anonyme disant « nous ne pouvons pas rester longtemps avec ces « click » (bruits) de tirs de roquettes du Hamas et des attaques aériennes israéliennes. »

Il affirme que l’entourage de Netanyahu « commence à parler d’une incursion dans la bande de Gaza pour tenter de dépouiller le Hamas de son infrastructure terroriste ».

Est-ce possible,demande Segal ? Il répond oui. Cela coûtera un prix fort ? Oui, encore une fois.

Mais Israël et le Hamas, conclut-il, sont en train de dire qu’ils ne sont pas prêts à revenir aux accords qui ont précédé ce conflit.

Dernier bilan des morts, des blessés et des frappes

Les frappes aériennes d’Israël dans la bande de Gaza sont en cours, avec plus de 150 sites ciblés depuis ce matin, selon la Deuxième chaîne.

Selon le journal télévisé de France 3 du 19/20, il y a eu 38 morts, l’AFP en indique 43 et l’agence de presse palestinienne Maan indique que le nombre de morts palestiniens s’élève à 51, ​​avec plus de 450 blessés.

Desmond Tutu : Israéliens et Palestiniens se conduisent « comme des enfants »

L’archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu a accusé mercredi les dirigeants israéliens et palestiniens de se conduire « comme des enfants » en se renvoyant mutuellement la responsabilité de la nouvelle conflagration qui les oppose.

« Une fois de plus, les peuples d’Israël et de Palestine sont impliqués dans une joute mortelle d’une violence où chaque coup en entraîne un autre et à laquelle il ne peut y avoir de vainqueur mais seulement des perdants », a dit le religieux anglican dans un communiqué.

« Comme des enfants après une bagarre dans une cour de récréation, les dirigeants politiques et religieux se mettent en quatre non pour faire la paix mais pour clamer : c’est pas nous, c’est eux qui ont commencé ».

3 suspects dans l’affaire Abu Khdeir vont être libérés

Trois des suspects arrêtés dans l’affaire de l’assassinat de Muhammed Abu Khdeir sont prêts à être libérés demain.

Les trois individus ont à maintes reprises nié toute implication dans l’incident.

Sept personnes – dont un certain nombre d’entre eux sont mineurs – ont été arrêtés dans le cadre de la mise à mort de l’adolescent à Jérusalem-Est.

Trois d’entre eux ont avoué le crime abject.

Bennett : Israël n’est pas impatient de conquérir Gaza

Le ministre de l’Economie Naftali Bennett a dit qu’une récupération israélienne de l’enclave côtière de Gaza est « une possibilité », mais qu’Israël préférerait éviter.

Dans une interview avec la Dixième chaîne, Bennett dit : « Je ne suis pas impatient, et le gouvernement d’Israël n’est pas désireux de conquérir la bande de Gaza, mais c’est certainement une possibilité (qui reste) sur la table. »

Le Hamas promet de reprendre les attentats-suicides

Dans quatre vidéos distinctes diffusées en hébreu sur Al-Aqsa TV, le Hamas menace de reprendre les attentats-suicides dans les villes israéliennes et demande à Israël de « compter ses cercueils. »

Selon Palestinian Media Watch, les déclarations sont les suivantes :

« Sionistes, attendez-vous à voir des attaques terroristes, des poignardages partout. Attendez-vous à des attentats-suicides sur chaque bus, au café, dans la rue. Attendez-vous à la rage et à la vengeance pour Gaza, attendez-vous aux flammes en Cisjordanie, à l’intérieur. »

« Sionistes, [nous] pouvons vous atteindre au-dessus du sol et au-dessous. Donc, commencez à compter le nombre de cercueils dont vous aurez besoin ces mois à venir ».

« Sionistes, vous vous souvenez encore des roquettes qui ont fait de Tel Aviv et le Parlement israélien trembler ? Nous voulions simplement vous dire que nous en avons des milliers ».

« Sionistes, la résistance a de nombreux objectifs, elle a la capacité d’atteindre des endroits que vous pensiez en sureté. Regardez, elles [les roquettes] sont sur votre chemin, maintenant, elles vous parviendront bientôt. »

Hollande à Netanyahu : la France « solidaire » d’Israël face aux tirs de roquettes

Le président François Hollande a condamné mercredi les tirs de roquettes lancées à partir de Gaza par le Hamas contre Israël et a exprimé la « soldarité de la France » au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces », a déclaré M. Hollande au dirigeant israélien dans une conversation téléphonique au cours de la soirée, selon un communiqué de la présidence française dans lequel le chef de l’Etat « rappelle la nécessité de prévenir l’escalade des violences ».

Benjamin Netanyahu rencontre Francois Hollande à Paris, 31 octobre 2012 (Crédit : Avi Ohayon/Flash 90)

Benjamin Netanyahu rencontre Francois Hollande à Paris, 31 octobre 2012 (Crédit : Avi Ohayon/Flash 90)

Merkel a « condamné sans réserve » les tirs de roquettes visant Israël

Au cours d’un entretien avec le Premier ministre israélien, la chancelière allemande l’a assuré qu’elle condamnait « sans réserve » les tirs des roquettes contre Israël.

Les pays arabes demandent une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU

Les ambassadeurs des pays arabes à l’ONU ont demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité sur la situation à Gaza, lors d’une rencontre mercredi avec la présidence rwandaise du Conseil.

« Nous avons demandé au président que le Conseil se réunisse et traite la question de la grave situation à Gaza », a déclaré à la presse l’ambassadeur koweïtien Mansour Al-Otaibi au nom du groupe arabe. Il a demandé au Conseil de « faire cesser l’agression israélienne et la punition collective du peuple palestinien ».

« Il est temps que le Conseil adopte une déclaration ou une résolution » à ce propos, a-t-il ajouté. « Le président du Conseil (l’ambassadeur rwandais Eugène-Richard Gasana, ndlr) a promis de transmettre cette demande et nous espérons une réunion dans un avenir proche ».

L’ambassadeur saoudien Abdallah Al-Mouallimi a jugé pour sa part « injustifiable l’usage disproportionné de la force » par l’armée israélienne. Il a appelé le Conseil « à prendre des mesures pour protéger la population », tandis que le représentant palestinien Riyad Mansour accusait le Conseil de « traîner les pieds pendant que l’agression continue ».

– AFP

Ron Prosor : l’armée « utilise des frappes précises pour éviter de tuer des civils »

S’adressant ensuite à la presse, l’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor a affirmé que « le Hamas a déclenché ce conflit et ne nous laisse pas le choix », tout en soulignant que l’armée israélienne « utilisait des frappes précises pour éviter de tuer des civils ».

Ron Prosor, émissaire israélien à l'ONU, lors d'un discours au Conseil de Sécurité, le 22 octobre 2013 au siège des Nations unies à NewYork (Crédit : Nations unies)

Ron Prosor, émissaire israélien à l’ONU, lors d’un discours au Conseil de Sécurité, le 22 octobre 2013 au siège des Nations unies à NewYork (Crédit : Nations unies)

Kerry a parlé à Netanyahu, va s’entretenir avec Abbas

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est entretenu mercredi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et compte parler avec le président palestinien Mahmoud Abbas « dans les prochaines 24 heures » au sujet de la confrontation entre Israël et le Hamas, a indiqué la diplomatie américaine.

Kerry, actuellement en visite en Chine, « a passé un certain nombre de coups de fils à des responsables du monde entier dans les dernières 24 heures », a indiqué Jennifer Psaki, la porte-parole du département d’Etat.

L’ambassade américaine a fermé il y a quelques heures, elle est située à Tel Aviv.

« Il a parlé (mercredi) matin au Premier ministre Netanyahu et compte s’entretenir avec le président Abbas dans les prochaines 24 heures », a-t-elle ajouté, sans toutefois préciser le contenu de son entretien avec le chef du gouvernement israélien.

La diplomatie américaine, a encore dit Mme Psaki, « cherche les moyens de mettre fin aux tirs de roquettes » lancées à partir de Gaza par le Hamas contre Israël.

« Aucun pays ne peut accepter de rester les bras croisés alors que des roquettes lancées par une organisation terroriste tombent sur son territoire et touchent des civils innocents », a-t-elle encore jugé.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le secrétaire d'Etat américain John Kerry, à une conférence de presse à Jérusalem, le 15 septembre 2013 (Crédit : Emil Salman/Pool/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le secrétaire d’Etat américain John Kerry, à une conférence de presse à Jérusalem, le 15 septembre 2013 (Crédit : Emil Salman/Pool/Flash90)

Nouvelle attaque d’infiltration dans le sud d’Israël

Deux terroristes palestiniens de Gaza ont été abattus par l’armée israélienne mercredi alors qu’ils tentaient de s’infiltrer par la mer en Israël, à l’endroit même où quatre combattants avaient été tués la veille dans une tentative similaire, selon la radio israélienne.

« Deux terroristes armés sont sortis de l’eau à peu près au même endroit que l’incident d’il y a 24 heures », a précisé la radio publique.

« Des veilleurs de l’armée les ont repérés et un échange de tirs s’en est suivi qui s’est soldé par la mort des deux terroristes ».

– AFP

Un journaliste aurait été tué dans une frappe israélienne

Le Jihad islamique présente une voiture transportant des journalistes dans la bande de Gaza, frappée par un raid aérien israélien, tuant une personne et en laissant plusieurs autres blessés.

Le rapport n’a pas été confirmé.

Pluie de roquettes sur Israël

Des roquettes sont tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, et les sirènes sonnent à Ashkelon, Ashdod, Beer Tuvia, Kiryat Malachi et dans d’autres villes.

Les premiers rapports disent que plusieurs roquettes ont été interceptées.

Une roquette est tombée dans un champ à côté de Netivot.

Il n’y a pas de rapports immédiats signalant des victimes ni de dégâts.

Quelques 15 roquettes tirées sur Israël

Les médias hébreux rapportent qu’au moins 15 roquettes ont été tirées sur Israël dans le barrage de roquettes le plus récent.

Les rapports initiaux indiquent que la plupart des roquettes se sont abattues dans des champs ouverts tandis que d’autres ont été abattues par le système de défense anti-missile du Dôme de fer.

Aucun blessés ni de dégâts n’ont été signalés.

2 roquettes interceptées au-dessus de Kiryat-Malakhi

Cinq personnes auraient été tuées à Khan Younis

Les rapports sur la bande de Gaza disent qu’un raid aérien israélien à Khan Younis a tué au moins cinq personnes.

Certains rapports indiquent que l’attentat a frappé un café avec des spectateurs qui regardent le match de la Coupe du Monde entre l’Argentine et les Pays-Bas.

Au moins 10 Palestiniens ont été signalés blessés.

Au moins 200 roquettes sur Israël depuis le début de l’opération

Ban ki-Moon appelle Netanyahu à la retenue

Le secrétaire général de l’ONU Ban ki-Moon a invité mercredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la retenue et a « dénoncé les pertes civiles croissantes à Gaza ».

S’adressant à la presse, M. Ban a aussi réitéré sa « ferme condamnation des multiples tirs de roquettes » depuis Gaza sur Israël. « Ces attaques sont inacceptables et doivent cesser », a-t-il affirmé.

Tout en se gardant de condamner directement les raids israéliens, il a indiqué avoir téléphoné à M. Netanyahu pour « l’exhorter à exercer le maximum de retenue et à respecter les obligations internationales de protéger les civils ». « Je dénonce les pertes civiles croissantes à Gaza », a-t-il ajouté.

M. Ban a indiqué avoir « passé la majeure partie de la journée » en contacts avec M. Netanyahu, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ainsi qu’avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry et des dirigeants de la région dont le président égyptien, le général Sissi, le roi d’Arabie saoudite et l’émir de Qatar.

« Les dirigeants de la région ont un rôle essentiel à jouer et j’ai demandé au président Sissi et aux autres d’aider à faciliter un retour à l’accord de cessez-le-feu de novembre 2012 » entre Israël et le Hamas. Il a ensuite indiqué que les dirigeants égyptien et qatariote lui avaient promis de s’y employer.

Ban Ki-moon, chef de l'ONU (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)

Ban Ki-moon, chef de l’ONU (Crédit : Fabrice Coffrini/AFP)

Il a aussi « encouragé le gouvernement égyptien à ouvrir d’urgence ses points de passage (entre l’Egypte et la bande de Gaza) pour des motifs humanitaires afin d’aider à soulager les souffrances ». L’ONU de son côté est « prête à répondre rapidement aux besoins humanitaires qui se feraient sentir ».

« Gaza est sur le fil du rasoir », a averti M. Ban qui a évoqué le risque que la situation « échappe rapidement à tout contrôle ». « Gaza et la région dans son ensemble ne peuvent pas se permettre une nouvelle guerre ouverte » comme en 2008 ou 2012, a-t-il ajouté.

M. Ban a enfin indiqué que, tout comme les pays arabes à l’ONU, il avait lui aussi demandé au Conseil de sécurité de se réunir « d’urgence » pour examiner la crise à Gaza et qu’il espérait une réunion « demain (jeudi) peut-être ».

– AFP

Six manifestants ont été arrêtés à Amman

La police jordanienne aurait sévi contre une manifestation anti-Israël organisée devant l’ambassade israélienne à Amman. Six manifestants ont été arrêtés.

Selon le Jordan Times, des dizaines de manifestants se sont rassemblés devant l’ambassade dans la capitale jordanienne et ont tenté de prendre d’assaut le bâtiment.

Le journal affirme que la manifestation a été organisée par les Frères musulmans.

Les manifestants ont appelé à la fermeture de l’ambassade d’Israël et à l’expulsion de son ambassadeur, « exigences habituelles » depuis l’accord de paix de 1994, a indiqué le site du quotidien jordanien.

Réunion d’urgence jeudi du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra jeudi matin une réunion d’urgence sur la situation à Gaza, a annoncé mercredi la présidence rwandaise du Conseil.

La séance, qui commencera à 10H00 locales (14H00 GMT), consistera en un exposé public de la situation par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, suivie de consultations à huis clos entre les 15 pays membres du Conseil.