Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé dimanche que l’opération militaire visant à détruire les tunnels creusés par le Hamas à Gaza pourrait s’achever « assez rapidement », sans toutefois fixer d’échéance.

Lors d’une interview accordée à CNN, M. Netanyahu a également appelé à la mise en place d’un programme de démilitarisation de l’enclave palestinienne, cible d’une opération militaire israélienne qui a fait au moins 425 morts côté palestinien depuis son début il y a 13 jours.

L’armée israélienne a intensifié son offensive terrestre précisément pour neutraliser les tirs de roquettes et les tunnels creusés par le mouvement islamiste vers Israël.

Dimanche, au moins 60 personnes ont été tuées dans le bombardement de Chajaya, une banlieue de Gaza.

« Nous prenons des mesures pour neutraliser les tunnels et nous le ferons tant que cela s’avèrera nécessaire », a déclaré Benjamin Netanyahu dans l’émission « State of the Union », une opération qui pourrait s’achever, selon lui, « assez rapidement ».

« Pour l’heure, il est important de ne pas poser de conditions. Le plus important est de mettre un terme aux hostilités et ensuite créer les conditions qui permettent de parvenir à un cessez-le-feu durable », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement israélien a ensuite appelé à la démilitarisation de la bande de Gaza.

« Aux termes de tous les accords précédents, la bande de Gaza aurait dû être démilitarisée. Mais au lieu d’être démilitarisée, elle s’est transformée en une forteresse de la terreur financée et équipée par l’Iran avec des milliers et des milliers de roquettes et d’autres armes passées en contrebande et développées là-bas. Cela doit cesser. Ces tunnels doivent être détruits », a conclu M. Netanyahu, tout en appelant à la mise en place d’un « programme de démilitarisation » du territoire.

Dans une autre interview, avec la chaîne ABC, il a jugé que toutes les « morts de civils, aussi regrettables soient-elles, sont à imputer » au Hamas.