L’Union européenne a condamné mardi les attaques au couteau ayant tué deux Israéliens lundi, affirmant sa « profonde préoccupation » face à cette montée de tension dans la région.

« Les actes terribles de terreur de la journée (de lundi) méritent une forte condamnation », a déclaré dans un communiqué un porte-parole de la représentante de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

« Comme la haute-représentante l’a souligné à ses interlocuteurs durant sa récente visite » en Israël et dans les Territoires palestiniens, « nous sommes extrêmement préoccupés par la situation actuelle, qui, en l’absence de perspective politique, peut encore dégénérer », poursuit le communiqué.

« Nous appelons les dirigeants politiques à agir avec responsabilité et à travailler à une rapide désescalade de la tension », conclut le texte.

Une jeune Israélienne de 24 ans a été tuée à coups de couteau lundi par un Palestinien qui a aussi blessé deux Israéliens avant d’être blessé par un garde armé, près d’une colonie en Cisjordanie occupée.

Plus tôt, un Palestinien de 17 ans avait également poignardé près d’une gare de Tel Aviv un soldat israélien, qui a succombé à ses blessures dans la soirée.