RIO DE JANEIRO – L’Uruguay a ouvert un centre de surveillance vidéo à 20 millions de dollars près de sa capitale touristique de Punta del Este, avec le soutien majeur de la technologie israélienne.

L’inauguration a eu lieu mardi dans la ville de Maldonado, en présence du ministre uruguayen de la Défense, du maire de Maldonado, de l’ambassadeur israélien en Uruguay et de représentants des entreprises israéliennes Elbit et Noa.

Le centre, qui sera totalement opérationnel l’année prochaine, permet de visualiser les images de 1 200 caméras de surveillance réparties dans 375 lieux. La technologie israélienne est composée d’équipements logiciel et matériel, dont des caméras haute définition possédant la technologie LPR, qui permet de reconnaitre les plaques d’immatriculation.

« Je suis très heureux de voir que ce rêve d’apporter le meilleur de la technologie et du savoir israélien en Uruguay soit déjà une réalité », a déclaré l’ambassadrice, Nina Ben-Ami, à l’agence de presse AJN.

Le directeur exécutif de la communauté juive de Punta del Este, Fabian Schamis, a déclaré être très fier d’être membre de « l’équipe centrale par qui ce rêve a été conçu, entretenu et matérialisé. »

Nina Ben-Ami, l'ambassadrice d'Israël en Uruguay, en 2015. (Crédit : GMWUY/CC BY-SA 4.0/WikiCommons)

Nina Ben-Ami, l’ambassadrice d’Israël en Uruguay, en 2015. (Crédit : GMWUY/CC BY-SA 4.0/WikiCommons)

« A partir d’aujourd’hui, tout sera différent en ce qui concerne le niveau de sécurité de la ville. C’est une bonne chose pour toute la communauté locale, pour le citoyen ordinaire, pour le touriste, pour tout le monde », a-t-il déclaré.

Maldonado, qui compte presque 85 000 habitants, possède une importante industrie hôtelière et commerciale qui est l’extension de celle de sa voisine, Punta del Este, une importante destination de tourisme et de jeu pour les Sud-Américains. Punta, dont le maire est juif, accueillera aussi certaines des caméras de surveillance.

Pendant l’inauguration, Ben-Ami a pris le temps de critiquer le vote de l’Uruguay en faveur de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui condamne les implantations israéliennes.

Environ 12 000 juifs vivent en Uruguay, pour une population totale de 3,4 millions de personnes.

La semaine dernière, une femme non juive a été agressée physiquement à Montevideo, la capitale, par un homme qui lui a lancé des insultes antisémites.

Le 8 mars, un homme d’affaires juif avait été tué près de son magasin dans la petite ville de Paysandu. L’assassin aurait crié « Dieu est grand » en arabe pendant qu’il poignardait 10 fois dans le dos David Fremd, 55 ans. Il avait ensuite déclaré qu’il avait « suivi les ordres d’Allah. »