La police israélienne a annoncé avoir procédé dans la nuit de mardi à mercredi à une série d’arrestations dans la communauté druze après le lynchage de deux blessés syriens transportés en Israël pour être soignés et une autre attaque contre une ambulance.

Deux blessés syriens avaient été lynchés lundi soir dans la partie du Golan israélien par une foule de plusieurs dizaines de druzes convaincus qu’ils étaient des rebelles pouvant s’en être pris à des druzes en Syrie.

L’un est mort et l’autre a survécu dans un état critique à ce lynchage, précédé dans la matinée d’une autre attaque contre une ambulance.

« La police poursuit ses opérations liées aux investigations et a procédé à un certain nombre d’arrestations dans la nuit », a dit à l’AFP un porte-parole, Micky Rosenfeld. Ces arrestations ont été menées dans la communauté druze, ont indiqué des sources policières.

Neuf personnes ont été arrêtées selon les médias israéliens.

La police a refusé de confirmer ou de démentir ce chiffre en invoquant un embargo sur les informations relatives aux enquêtes en cours.