Emmanuel Macron a appelé dimanche à une « reprise des négociations » en vue d’une « solution à deux états, Israël et Palestine », lors d’une déclaration commune à l’Elysée avec Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement israélien.

« La France se tient prête à appuyer tous les efforts diplomatiques menés dans ce sens », a ajouté le président français, pour qui Israël et un état palestinien doivent pouvoir « vivre côte à côte dans des frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem comme capitale ».

« Il est important pour cela de s’assurer que les conditions de la négociation et de la paix ne sont pas remises en cause dans les faits et que le droit international est respecté par tous, je pense ici à la poursuite des constructions dans les colonies », a ajouté Macron.

« Nous avons échangé sur ce point et j’ai rappelé quelle était la position française et ma position sur ce sujet », a-t-il assuré.

« Je souhaite vraiment que tout puisse être fait pour que les négociations avancent », a-t-il martelé.

Emmanuel Macron avait reçu récemment à l’Elysée le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Il avait alors exprimé son soutien à la solution à deux états et condamné la « colonisation » israélienne.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.