Le président français Emmanuel Macron a assuré dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahu, de sa « vigilance » sur l’accord signé sur le nucléaire iranien, en vue de sa « mise en œuvre stricte ».

« Le Premier ministre [Netanyahu] m’a également exprimé ses inquiétudes face au régime iranien. Et je l’ai assuré de notre vigilance, en particulier sur la mise en œuvre stricte sur l’accord sur le nucléaire signé en 2015, dans toutes ses dispositions », a déclaré Macron lors d’une conférence commune à l’Elysée avec Netanyahu.

Macron a dit vouloir « enclencher un dialogue exigeant avec Israël sur le suivi de ce protocole ».

Macron a en outre dit « partager les inquiétudes israéliennes sur l’armement du Hezbollah », le mouvement terroriste chiite libanais soutenu par l’Iran.

L’Iran, avec la situation en Syrie, et le conflit israélo-palestinien, a été un des principaux thèmes abordés par les deux dirigeants, pour leur première rencontre officielle.

Selon l’Elysée, la rencontre devait être l’occasion de « signifier notre absence de complaisance envers l’Iran », bête noire d’Israël dans la région, qui a effectué en juin son premier tir de missiles en territoire étranger contre des cibles du groupe Etat islamique en Syrie.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.