Le président français Emmanuel Macron a préconisé la fermeté avec l’Iran face à ses actions dans la région et à son programme de missiles balistiques, dans un entretien publié mercredi par le quotidien émirati Al-Etihad.

« Il est important de rester ferme avec l’Iran sur ses activités régionales et son programme balistique », a dit M. Macron qui est arrivé aux Emirats arabes unis pour une visite officielle de 24 heures, sa première au Moyen-Orient en tant que chef d’Etat.

Les tensions restent vives entre l’Arabie saoudite et l’Iran depuis le tir d’un missile balistique par des rebelles yéménites pro-iraniens samedi vers Ryad. L’engin a été intercepté et détruit dans le secteur de l’aéroport de la capitale saoudienne.

« Plus que jamais, nous avons besoin d’une région en paix et d’acteurs régionaux responsables qui oeuvrent pour la stabilité du Moyen-Orient », a dit le président français.

« Ouvrir un front supplémentaire ne fera qu’aviver les tensions et déstabiliser davantage cette région », a ajouté M. Macron.

Interrogé sur l’accord nucléaire iranien qui est remis en cause par le président américain Donald Trump, M. Macron a dit : « Aujourd’hui, il n’y a pas d’alternative à cet accord qui permet d’encadrer le programme nucléaire iranien ».

Citant l’exemple de la Corée du Nord, il a noté que « l’absence de cadre juridique international a permis à ce pays de développer ses capacités nucléaires. Ne faisons pas la même erreur ».