La pop star planétaire Madonna s’est inquiétée sur son compte Instagram des scores réalisés par le Front national en France lors des élections européennes, provoquant mardi les sarcasmes du vice-président du parti d’extrême droite.

La chanteuse américaine a posté lundi sur Instagram une photo de la Une du journal Libération daté du 26 mai, titrant « La France FN », accompagnée du commentaire: « Russie, Ukraine, Venezuela, et maintenant la France?!!!!! #Combattezlefascisme, #combattezlesdiscriminations ».

En 2012, Madonna s’était déjà attaquée au FN en affublant d’une croix gammée le visage de la présidente du parti, Marine Le Pen, dans une vidéo diffusée sur scène pendant sa tournée mondiale. La responsable du Front national avait porté plainte pour injure.

Les nouvelles attaques de l’artiste ont cette fois suscité les sarcasmes du FN, qui a récolté 25% des voix aux élections européennes.

« En politique aussi, Mamy Gaga est à la ramasse #Madonna »; « Madonna fait du Yannick Noah: fin de carrière compliquée !… », a réagi mardi le vice-président du FN, Florian Philippot, sur son compte Twitter.

Yannick Noah, ex-tennisman aujourd’hui chanteur, s’attaque également au FN dans la chanson « Ma Colère », extraite de son nouvel album « Combats ordinaires ».