Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a entamé lundi une visite officielle en Suisse, à Berne, où il a été reçu par la présidente en exercice de la Confédération, Simonetta Sommarruga, pour évoquer notamment le processus de réconciliation inter-palestinien.

Mme Sommaruga a notamment rappelé que la « Suisse, forte de sa tradition de bons offices et de promotion du droit international, s’engage depuis plusieurs années en faveur d’une paix négociée, juste et durable entre Israéliens et Palestiniens », souligne un communiqué de la Confédération.

La Suisse soutient « activement la solution des deux Etats et dans ce contexte, s’engage en faveur de la restauration de l’unité palestinienne », ajoute-t-on de même source.

De son côté, Abbas « a exprimé sa reconnaissance à l’égard de la Suisse en lien avec la Conférence de Hautes parties contractantes à la IVème Convention de Genève qui s’est tenue en décembre dernier ».

A cette occasion, des représentants de 128 Hautes parties contractantes ont adopté par consensus une déclaration en dix points rappelant l’applicabilité du droit international humanitaire (DIH) dans les Territoires palestiniens, y compris à Jérusalem Est.

Avant la rencontre avec Mme Sommaruga, le président Abbas avait eu un entretien avec M. Didier Burkhalter, ministre suisse des Affaires étrangères, avec lequel il a « notamment évoqué l’état du processus de réconciliation inter-palestinien entre l’OLP et le Hamas ».

La Suisse est engagée en tant que facilitateur dans ce processus.

Mardi Abbas sera reçu par les présidents des deux chambres du Parlement. Sa dernière visite officielle de travail en Suisse remonte à novembre 2012.