Le chef du parti HaBayit HaYehudi de Naftali Bennett ne veut décidément vraiment pas de vos excuses.

Dans une nouvelle de campagne, téléchargée sur YouTube mardi, un homme barbu aux allures de hippie demande à plusieurs reprises pardon à des Tel Aviviens, mais dans chaque cas, ce sont clairement ceux qui sont en tort, pas lui.

L’énergumène à lunettes s’excuse quand une serveuse renverse son café, exprime des remords devant un chauffeur qui percute sa voiture, et se repent quand une femme le dépasse dans la queue des vélibs. Il acquiesce même en lisant un éditorial du quotidien Haaretz titré « Israël devrait s’excuser ».

Mais alors l’homme retire soudain son accoutrement, révélant nul autre que Bennett lui-même. « A partir de maintenant, nous devons cesser de nous excuser, » exhorte-t-il au public.

L’écran noircit alors, et un message s’affiche :

« Arrêtez de vous excuser, aimez Israël, devenez membre du parti HaBayit HaYehudi ».