Le président Reuven Rivlin assistera à l’assemblée générale annuelle des Fédérations juives d’Amérique du Nord à Los Angeles le mois prochain, a annoncé son bureau vendredi.

L’AG, un événement central de la communauté juive d’Amérique, aura lieu du 12 au 14 novembre.

« Dans ce qui devrait être sa première grande allocution en dehors d’Israël devant un auditoire juif nord-américain, le président Rivlin prononcera le discours liminaire à l’AG le lundi 13 novembre après-midi », a indiqué son bureau.

Le discours de Rivlin a été ajouté au calendrier du président en court délai dans le contexte d’une montée de l’antisémitisme mondial et d’autres menaces pesant sur les Juifs de la diaspora, a déclaré au Times of Israel une source du bureau du président.

« Ce n’était pas une visite programmée, et le président reviendra tout juste d’Espagne, mais le président considère que c’est une occasion importante de montrer la profonde signification qu’il attache à la relation entre Israël et les communautés juives du monde entier », a ajouté la source.

Les relations entre Israël et la diaspora ont été perturbées par des désaccords ces derniers mois, notamment au sujet de l’annulation par le gouvernement israélien d’un accord visant à établir un emplacement permanente pour la prière pluraliste au mur Occidental.

La Ligue anti-diffamation (ADL), basée aux Etats-Unis, tiendra sa première conférence en Israël la semaine prochaine, avec une session clé consacrée au rôle de la diaspora juive.

Dans un sondage publié jeudi pour coïncider avec le début de lévénement, 51 % ont indiqué qu’ils estimaient que les Juifs de la diaspora devraient avoir « peu » ou « très peu » d’influence dans le processus de prise de décision en Israël. Et environ un cinquième des Israéliens (21 %) ont accusé les Juifs de la diaspora d’avoir contribué à la division sociale dans le pays.