Le procureur général Avichai Mandelblit a informé jeudi la Haute cour de justice qu’il allait alléger les démarches de naturalisation des partenaires des Israéliens homosexuels, pour aligner le processus sur celui des partenaires hétérosexuels.

Les partenaires hétérosexuels des Israéliens subissent un processus de quatre ans avant d’obtenir la nationalité israélienne, contre sept ans actuellement pour les homosexuels.

Selon le site d’informations Walla, Mandelblit compte faire du processus de quatre ans la norme pour les personnes homosexuelles et hétérosexuelles.