Après que la chaîne internationale de mode Zara a défrayé la chronique cette année avec un pyjama orné d’un badge en forme d’étoile de David jaune sur la poitrine gauche, la marque de mode basée à Barcelone Mango est sur la sellette cette semaine pour la vente d’un chemisier au motif évoquant la foudre.

Si les éclairs ne sont pas aussi fortement associés au nazisme et à l’Holocauste que l’étoile jaune – certains pourraient avancer que la chemise, étiquetée « the total look », évoque Harry Potter – les utilisateurs de Twitter ont été prompts à souligner qu’ils ressemblaient beaucoup à l’insigne des officiers nazis SS.

Tarifée à 35,99 euros, la chemise a attiré l’attention du directeur du média social Bild, Jakob Wais, qui a tweeté un lien vers le site web de Mango avec la légende, « Il serait peut-être bon de repenser cette chemise ».

Un utilisateur de Twitter a reproché à Wais de faire une fixation sur « les petits éclairs », tandis que d’autres ont souligné la ressemblance entre le motif en forme d’éclair et la forme de la cicatrice ornant le front du célèbre petit sorcier prodige Harry Potter.

Le drapeau SS (Crédit : Wikimedia Commons)

Le drapeau SS (Crédit : Wikimedia Commons)

Selon le quotidien israélien Haaretz, d’autres consommateurs ont surnommé le vêtement « la chemise SS », « la collection Eva Braun » ou simplement « le chic nazi ».

Certains ont établi un lien entre le nom de la chemise, qui comporte la foudre en allemand, « blitz », et le « blitzkrieg » nazi, ou la « guerre éclair », tactique de guerre par la vitesse.

Le chef du parti allemand et satiriste Martin Sonnenborn quant à lui, aurait posté une photo de la chemise sur sa page Facebook
demandant : « Pourquoi Mango réserve-t-il cette chemise aux femmes ? Il y a aussi des mâles nazis. »