Le Premier ministre français se rendra en octobre prochain au Proche-Orient, notamment en Égypte et en Jordanie.

Bien que Manuel Valls voyagera dans deux pays frontaliers d’Israël, ce dernier évitera soigneusement de passer par Tel-Aviv et par les territoires palestiniens rapporte le Journal Du Dimanche.

Après le voyage du ministre des Affaires Étrangères, qui a tenté en vain de relancer les négociations entre Palestiniens et Israéliens, il a été décidé de l’éloignement du Premier ministre de ce dossier.

Le voyage de ce dernier, ayant un objectif économique et sécuritaire, se concentrera sur d’autres pays de la région.