Marc Fichel, en plus d’être surnommé le gentleman chanteur, est un homme au grand coeur.

Après avoir conquis celui du public qui est allé le découvrir en 2013 dans la mythique salle de Tzavta de Tel Aviv, il revient avec un nouveau concert et offre deux soirées magnifiques dédiées aux enfants de l’association Negba.

Negba, créée en 2006 par un groupe de Français à la retraite, accomplit un travail formidable avec les enfants issus de milieux où peuvent se mélanger drogue, violence, alcool et dont les mairies ne peuvent pas s’occuper.

Après l’école, ces enfants rejoignent les moadoniot [foyers] de Negba où ils reçoivent avec amour et professionnalisme des cours assistés par ordinateur, des repas chauds et assistent à de multiples activités qui leur permettent de s’épanouir vers un avenir meilleur.

Marc Fichel, dont la presse spécialisée prédit un avenir professionnel digne d’un Michel Berger, revient avec son piano le 27 mai au Yad Lebanim de Ramat Hasharon et le 29 mai au Theatron Yerushalaim.

En plus de cela, il jouera devant les enfants de l’association qui se font déjà un plaisir de l’accueillir.

Prix de 100 à 150 shekels (déductibles d’impôts).
Visitez la page de l’artiste.