Maria Franziska von Trapp, la dernière survivante du clan familial autrichien des von Trapp dont la fuite devant le péril nazi avait été immortalisée dans la comédie musicale culte « La mélodie du bonheur », est morte à l’âge de 99 ans, a annoncé sa famille.

Maria Franziska von Trapp est décédée mardi dernier de cause naturelle à son domicile du Vermont, dans le nord-est des Etats-Unis, a annoncé son demi-frère Johannes von Trapp à la chaîne de télévision CNN.

Elle était l’un des membres fondateurs du groupe musical des « Trapp Family Singers » et la troisième des sept enfants du baron Georg von Trapp d’un premier mariage.

La deuxième épouse du baron, avec laquelle il a eu trois autres enfants, Maria Kutschera von Trapp, avait écrit un livre sur la saga familiale qui a inspiré deux films en Allemagne, une comédie musicale culte à Broadway et un film à Hollywood.

Maria Kutschera a été incarnée au cinéma par Julie Andrews en 1965 dans le film « The Sound of Music » de Robert Wise.

La famille von Trapp avait fui l’Autriche après l’invasion nazie consécutive à l’Anschluss en 1938 pour trouver refuge aux Etats-Unis et s’établir dans le Vermont en 1942. Elle a donné son dernier concert en 1956 aux Etats-Unis.

Maria Franziska ne s’est jamais mariée et a été missionnaire laïque en Papouasie Nouvelle-Guinée.

« The Sound of Music » a remporté cinq Academy Awards et est l’un des cinq spectacles ayant apporté les plus grosses recettes de tous les temps pour Hollywood.