Mark Zuckerberg se prépare à changer son « statut » familial sur sa page Facebook.

Dans un post publié sur son compte personnel ce vendredi, le fondateur de Facebook a annoncé que, après trois fausses couches, lui et sa femme, Priscilla Chan, attendent leur premier enfant.

Zuckerberg, 31 ans, évoque dans sa publication les moments difficiles traversés par son couple à la suite de problèmes liés à des grossesses non menées à terme.

Le ton de son post change brusquement après l’annonce de la bonne nouvelle : il évoque ensuite le sentiment d’isolement connus par les couples après une fausse couche.

« Vous vous sentez tellement plein d’espoir quand vous apprenez que vous allez avoir un enfant. Vous commencez à imaginer ce qu’ils vont devenir et à nourrir des espoirs pour leur avenir. Vous commencez à imaginer le futur, et d’un coup tout s’envole. Il s’agit d’une expérience de la solitude. La plupart des gens ne discutent pas de leurs fausses couches par peur de créer un éloignement ou de soulever des interrogations, comme si vous aviez un problème ou aviez fait quelque chose pour provoquer ce problème. Donc, vous êtes tout seul avec votre détresse, » écrit Zuckerberg.

Il a exhorté les personnes ayant traversé la même épreuve à discuter de leurs difficultés (et pas nécessairement sur Facebook).

« Nous espérons que le partage de notre expérience donnera aux gens le même espoir que nous avons reçu et que nous aiderons davantage de gens à parler de leurs histoires, » poursuit Zuckerberg.

Zuckerberg ne précise pas la date du terme de la grossesse, ni lui et sa femme entendent l’élever dans le judaïsme, il souligne que la grossesse est « assez avancée pour que le risque de perte soit très faible ».

Zuckerberg et Chan, 31 ans, qui est médecin, n’avaient jamais discuté publiquement de ces fausses couches. L’an dernier, Chan avait dit à Today qu’elle voulait devenir mère.

« Oui, nous aimerions avoir des enfants. Mais nous sommes tellement occupés à prendre soin des enfants des autres en ce moment, » avait-elle dit à l’époque.

Zuckerberg a terminé son post sur une note positive.

« Cilla et notre enfant sont tous deux en bonne santé, je suis très impatient de la rencontrer et notre chien Beast n’a aucune idée de ce qui l’attend, » conclut-il.