Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche que Meir Ben-Shabbat prendra la tête du Conseil de sécurité national cette semaine, un poste laissé vacant depuis 2015.

Ben-Shabbat, qui était précédemment un haut responsable du Shin Bet, devrait prendre son poste mardi, a déclaré Netanyahu au début de la réunion hebdomadaire du cabinet.

« Il a acquis une expérience précieuse et une pratique dans la défense de la sécurité d’Israël [au cours du temps passé] au Shin Bet, notamment à son dernier poste en tant que chef du district du sud, a dit Netanyahu. Il est aussi connu des membres du gouvernement, qui connaissent déjà la clarté de ses pensées et qui ont été aidés par son expérience. »

Yossi Cohen, qui est actuellement à la tête de l’agence de renseignements du Mossad, a été conseiller à la sécurité
nationale de 2013 à 2015. Depuis son départ, le poste est resté vacant.

Yaakov Nagel en septembre 2016. (Crédit : capture d'écran de la diffusion en direct du département d'Etat)

Yaakov Nagel en septembre 2016. (Crédit : capture d’écran de la diffusion en direct du département d’Etat)

Yaakov Nagel a occupé la fonction de conseiller à la sécurité nationale par intérim depuis 2015 jusqu’au mois de mars de cette année, quittant ce poste pour des raisons personnelles. Il avait été remplacé par Eitan Ben-David.

Le prochain chef du conseil de la Sécurité nationale travaille au Shin Bet depuis le mois de janvier 1989. Il s’est principalement occupé du Hamas et de la bande de Gaza, dirigeant une grande partie des activités du service contre le groupe terroriste au cours des 20 dernières années. Son poste en tant que chef du district du sud, dans le service, était comparable à celle d’un général militaire.

Ben-Shabbat a personnellement initié les efforts du Shin Bet à Gaza durant l’opération « Plomb durci » en 2008-2009, selon le bureau du Premier ministre.

Ce père de quatre enfants, âgé de 51 ans, a également dirigé l’administration chargée de la cybersécurité et l’administration nationale de lutte contre le terrorisme, également chargée de l’espionnage, de la recherche et de la politique.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a salué la décision de Netanyahu de nommer Ben-Shabbat, déclarant dans un communiqué qu’il « apporte avec lui des années d’expériences de sécurité et de défense dans des structures variées, et une compréhension profonde de la sécurité nationale en Israël. »

Bennett, qui dirige également le parti HaBayit HaYehudi, a été très critique des performances du Conseil de sécurité national (CSN) durant la guerre dans la bande de Gaza en 2014, disant qu’il n’avait pas rempli son rôle consistant à offrir différentes options de réflexion, un élément qu’il a répété dimanche.

« Il est essentiel que le CSN soit une organisation forte, qui joue un rôle central dans la supervision et la gestion de notre sécurité nationale. Cela doit être également un système de soutien, il doit fournir des alternatives diplomatiques et sécuritaires et empêcher que la conception d’un seul prenne le dessus sur le reste », a dit Bennett.