Un rabbin basé à Bruxelles qui milite pour l’amélioration de la sécurité des Juifs européens a déposé plainte après des menaces de mort proférées contre lui.

Le rabbin Menachem Margolin, né en Israël et chef du groupe de pression l’Association juive européenne, a été menacé sur sa page Facebook personnelle peu après le meurtre d’un garde de sécurité juif volontaire devant la principale synagogue de Copenhague, selon l’article du 12 février sur le site internet du Forum de Coordination pour Contrer l’Antisémitisme.

Selon le site d’information Kikar HaShabbat, la menace est venue parmi des insultes antisémites publiées sur la page Facebook de Margolin.

Margolin a attiré l’attention internationale récemment en appelant les ministères de l’Intérieur européens à créer des lois qui permettraient à certains Juifs de porter des armes pour les aider à repousser les violentes attaques antisémites.

 » S’il ne s’arrête pas, Menachem Margolin est un homme mort », le site Kikar HaShabbat a cité la personne non identifiée qui a écrit la menace. « Nous lui mettrons une balle dans la tête ».

Margolin, qui a aussi été directeur du Centre rabbinique d’Europe, a confirmé l’article et a ajouté qu’il a déposé plainte à la police.

« Nous ne pouvons nous permettre d’être intidimidés par des menaces », a-t-il déclaré dans un entretien avec Kikar HaShabbat.

« Nous continuerons à travailler avec toute notre force pour s’assurer que chaque juif en Europe puisse vivre en sécurité avec la liberté de pratiquer sa foi ».