François Hollande a annoncé mercredi que la chancelière Angela Merkel avait accepté de venir en France le 6 juin prochain pour le 70e anniversaire du Débarquement, et a vu dans sa venue « un beau message » correspondant « à l’esprit de l’amitié franco-allemande ».

Le président français s’est dit « particulièrement sensible » à sa participation. « C’est un beau message qui correspond à l’esprit de l’amitié franco-allemande que nous allons la Chancelière et moi-même célébrer (…) mais qui finalement ne tient pas à une année mais qui a vocation à se poursuivre », a dit aussi M. Hollande.

Pour cette commémoration sont par ailleurs attendus la reine Elisabeth II et le président américain Barack Obama.

De son côté, la chancelière allemande a fait part, lors d’une conférence de presse commune à l’Elysée, de ses « remerciements, notamment pour cette invitation à (se) rendre en Normandie (nord-ouest) à la commémoration du Débarquement ».

« Aux 50 ans du traité de Rome (en 2007 ndlr), nous avions dit ‘en Europe, nous avons la chance d’être unis’, nous voulons utiliser cette chance, nous, gouvernements français et allemand », a souligné Mme Merkel, à l’adresse de M. Hollande qui acquiesçait en souriant.