La technologie des ondes radio développée par la société israélienne Camero-Tech, qui permet de « voir » à travers les murs, est d’une grande utilité pour les unités de sauvetages au Mexique, qui fouillent les décombres pour en extirper les victimes, a expliqué Amir Beeri, PDG de la société.

« Nos représentants à Mexico nous ont signalé que notre technologie est utilisée par les équipes de secouristes, et nous ont envoyé des images télé qui montrent nos systèmes à l’usage », a déclaré Beeri dans une interview téléphonique.

La technologie d’imagerie pour « voir à travers les murs » fait appel aux ondes radioélectriques pour cartographier des zones obstruées par des briques, ou tout autre matériau. Les ondes radio pénètrent dans les décombres et récupèrent des signaux.

Ces signaux sont ensuite analysés par des algorithmes poussés, qui sont capables de détecter, en temps réel, s’il y a du mouvement ou de la respiration dans les décombres, ce qui permet de savoir si un individu a besoin d’être secouru. Le système permet également à ses utilisateurs de localiser la ou les personnes coincées dans l’immeuble, même s’ils sont inconscients, explique Beeri.

« Nous savons, grâce aux médias à Mexico, que notre système a permis de sauver des vies, a ajouté Beeri. Et cela nous procure une grande satisfaction, parce que la possibilité de retrouver des survivants sous les décombres dans un délai court et de manière efficace est l’outil principal pour sauver des personnes coincées après des séismes et l’effondrement d’immeubles. »

Le  Xaver 400, de Camero-Tech, utilisé par les équipes de sauvetage mexicaines après le séisme de septembre 2017. (Autorisation)

Le Xaver 400, de Camero-Tech, utilisé par les équipes de sauvetage mexicaines après le séisme de septembre 2017. (Autorisation)

Le bilan du séisme de Mexico est de 326 personnes, selon CNN, et les recherches des personnes disparues pourraient durer encore deux semaines. Les bénévoles poursuivent leur travail. Au début de la semaine, des bénévoles de la filière de ZAKA au Mexique, une organisation d’urgentistes, ont retrouvé le corps du rabbin Haim (Jaime) Ashkenazi de la communauté Kehillat Magen David dans un immeuble en ruine, selon ZAKA.

Une délégation de 71 membres du Commandement de la Défense passive de l’armée israélienne travaille à Mexico depuis jeudi. Deux organisations israéliennes, IsraAID et iAid ont également envoyé des délégations pour aider aux fouilles et aux sauvetages.

Les systèmes Camero-Tech permettent de voir à 20 mètres à travers plusieurs murs de différentes épaisseurs, permettant aux utilisateurs de reconstituer une image de la structure interne de l’endroit, et également de détecter les mouvements de petits animaux.

La compagnie a développé trois produits principaux pour les opérations de fouille et de sauvetage. Berri a expliqué que le Xaver 100 est un « détecteur de vie » portatif, qui fournit des informations en temps réel sur la présence de vie derrière un mur.

Le Xaver 400, plus perfectionné, propose une image en deux dimensions qui permet aux utilisateurs de discerner les objets statiques et dynamiques, de déterminer leur emplacement, et propose également une analyse de la taille et de l’endroit.

Le Xaver 800 fournit à l’utilisateur une image en trois dimensions, qui permet de comprendre plus facilement et de classifier le type d’objet trouvé, pour déterminer s’il s’agit d’un adulte ou d’un enfant, par exemple, et peut servir dans d’autres circonstances complexes.

Soldats israéliens à la recherche de survivants dans un immeuble qui s'est effondré à Mexico, après un violent séisme, le 24 septembre 2017. (Crédit : armée israélienne)

Soldats israéliens à la recherche de survivants dans un immeuble qui s’est effondré à Mexico, après un violent séisme, le 24 septembre 2017. (Crédit : armée israélienne)

Les forces mexicaines utilisent les systèmes 400 et 800, que Camero-Tech avait vendu aux autorités mexicaines il y a quelques années, a indiqué Beeri. « Nous avons vendu à l’armée mexicaine et à leurs services de secours des dizaines de ces systèmes », et la société les a également formés à utiliser cette technologie, a-t-il dit.

L’armée israélienne et ses équipes de recherches et de secours ont également recours à cette technologie, comme une quarantaine d’autres pays. En revanche, Beeri a précisé que les équipes israéliennes à Mexico n’emploient pas leur système.

Camera-Tech est une société de 30 employés, fondée en 2004 et basée à Kfar Netter, en Israël. Créée par Amir Beeri et Aharon Aharon, qui dirige actuellement l’Autorité israélienne de l’Innovation, et est l’ancien PDG d’Apple Israël. Camero-Tech fait partie du groupe israélien SK Group, des sociétés de holding de technologies et d’innovations privées, qui travaillent sur la défense et les technologies paramilitaires.