Dans une expression inhabituelle de coexistence émanant d’un Moyen-Orient divisé, au concours international de Miss Univers, les candidates d’Israël et d’Irak – qui sont officiellement ennemies – ont posé ensemble pour des selfies qu’elle ont postés sur Instagram et sur Facebook.

« C’est Miss Irak et elle est extraordinaire », s’est enthousiasmée Miss Israël, Adar Gandelsman dans son post sur Instagram. « On met en pratique la venue de la paix dans le monde », a écrit sur Facebook la reine de beauté.

« Peace and Love de la part de Miss Irak et de Miss Israël », a pour sa part écrit l’irakienne Sarah Idan, une phrase suivie de multiples émoticônes en forme de cœur.

Post de Sarah Idan (Crédit : Instagram)

Les deux avaient enregistré bien plus de 1 000 « J’aime » sur ce réseau social consacré aux photographies mardi soir.

La chaleur des propos échangés entre les deux femmes pourraient entraîner Idan en eaux troubles.

En 2015, après un selfie de 2015 qui mettait en scène la Miss Israël de l’époque, Doron Matalon et la miss Liban Sally Greige, certaines avaient demandé à ce que cette dernière soit déchue de son titre. Il est illégal pour les citoyens libanais d’avoir des contacts avec l’Etat juif.

« Dès le premier jour où je suis arrivée au concours de Miss Univers, j’ai pris soin de ne pas prendre de photos avec miss Israël, qui a tenté de manière répétée de se faire photographier avec moi », avait écrit Greige. « Tandis que je me préparais avec Miss Slovénie et Miss Japon pour prendre des photos, Miss Israël s’est précipitée et elle a pris une photo avec son téléphone portable qu’elle a publiée sur les réseaux sociaux ».

Les détracteurs de Greige avaient évoqué le fait que Matalon avait servi au sein de l’armée israélienne.

Miss Israël 2014 Doron Matalon posant dans son uniforme de l’armée israélienne (Capture d’écran : YouTube/Miss Universe)

L’Israélienne Adar Gandelsman, 19 ans et originaire d’Ashkelon, est actuellement an plein service militaire et « se passionne pour ses devoirs au sein de l’armée », peut-on lire sur le site internet de Miss Univers.

Heureusement pour Idan, une jeune femme de 27 ans née à Bagdad, elle habite maintenant aux Etats-Unis, selon son site internet, et est sans doute ainsi plus libre de s’associer à des Israéliennes que les autres candidates arabes.

Gandelsman et Idan se trouvent au Planet Hollywood de Las Vegas pour se préparer à rejoindre la centaine de femmes qui participeront au concours de Miss Univers dans le casino de l’enseigne, le 26 novembre.