Un responsable des Nations unies a averti que la crise énergétique actuelle à Gaza a un effet dévastateur sur la population locale, et pourrait toucher Israël.

Nickolay Mladenov, coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen Orient, a déclaré que si Israël n’a aucun rôle immédiat à tenir dans la résolution de la crise, l’état Juif devrait faire tout ce qu’il pouvait pour améliorer la situation des citoyens dans l’enclave côtière.

« Sur toutes les questions que nous gérons – le processus de paix, la construction des institutions palestiniennes, la région – c’est le problème qui me tient éveillé la nuit » », a dit Mladenov aux journalistes dans son bureau de Jérusalem.

« Les effets de cette crise sont dévastateurs », a-t-il ajouté. « Et tout cela, en fin de compte, viendra s’échouer au seuil de la porte d’Israël ».