Les utilisateurs de Twitter ont écrit le mot 30 209 fois lors de la partie, selon un graphique partagé par un utilisateur de Twitter et publié sur le blog « Regressing ». Ce blog a divisé le match en intervalles de 15 secondes et a mesuré le nombre d’occurrences du mot dans le laps de temps.

Sans surprise, les pics de messages liés au Troisième Reich correspondaient avec des actions de jeu en faveur de Allemands. Après que l’attaquant allemand Thomas Mueller ait marqué le seul but du match, les utilisateurs ont bombardé le réseau social avec plus de 20 tweets « Nazi » par seconde à un moment.

Le carton jaune contre le milieu de terrain américain Kyle Beckerman a entraîné environ neuf commentaires par seconde pendant un intervalle. A la fin de la partie sur une victoire 1-0 de l’Allemagne, les utilisateurs se sont défoulés (ou ont peut-être célébré en fonction d’où ils venaient) avec 11 commentaires par seconde.

Un des arbitres a également causé une avalanche de 7,5 tweets ‘Nazi’ par seconde après qu’il ait levé sa main dans un signe qui ressemblait à un salut nazi alors qu’il prenait une décision :

La partie est truquée, regardez cet arbitre… c’est un naz…