La Fédération de football palestinienne a déploré dimanche que les autorités israéliennes aient interdit à un de ses dirigeants de sortir de la bande de Gaza pour participer au congrès de la Fifa au Brésil.

« La Fédération palestinienne de football (PFA) a le regret d’informer la Fifa et la communauté internationale du football qu’un membre officiel de sa délégation s’est vu refuser la permission de voyager par les autorités d’occupation israéliennes », affirme un communiqué.

Selon la PFA, Mohamad Ammassi n’a pas été autorisé à quitter la bande de Gaza, l’empêchant ainsi de pouvoir se rendre au congrès de la Fédération internationale de football à Sao Paulo (10 et 11 juin), via la Jordanie.

« Ce n’est pas la première fois que M. Ammassi se voit refuser le permis de voyager (…) Il s’agit d’une mesure arbitraire qui n’aide pas aux efforts entrepris pour trouver une solution à la situation du football palestinien », déplore le communiqué.

Les Palestiniens ont appelé à plusieurs reprises la Fifa à suspendre Israël des instances internationales du football à la suite du refus d’Israël de laisser des joueurs originaires de la bande de Gaza se rendre en Cisjordanie.

Joseph Blatter, le patron de la Fifa, a déclaré fin mai qu’aucune sanction ne serait prise contre la Fédération israélienne mais il avait annoncé avoir présenté aux Israéliens et aux Palestiniens un projet d’accord afin de régler ce contentieux.

La Fifa a créé en juillet 2013 un groupe de travail chargé de la question israélo-palestinienne.