Le ministère de l’Intérieur et de la sécurité nationale à Gaza a organisé une parade militaire à Gaza Ville.

Près de 2 000 officiers membres des forces de l’ordre ont défilé pour manifester leur « activités solidaires » avec les manifestations en Cisjordanie contre les nouvelles mesures de sécurité sur le mont du Temple, a déclaré le ministère dans un communiqué.

Évoquant la prétendue « victoire palestinienne sur Israël, en référence au retrait des détecteurs de métaux sur le lieu saint mardi, le Hamas a appelé à un « jour de colère » vendredi à travers la Cisjordanie.

Le Hamas a appelé ses partisans en Cisjordanie à prendre part à des « marches de colère » suite aux différentes mesures prises au mont du Temple, après l’attentat terroriste.

C’est le deuxième appel de ce genre en deux semaines de la part du Hamas.

Le parti au pouvoir de l’Autorité palestinienne, le Fatah, a également appelé ses partisans, pour la deuxième semaine consécutive, à descendre dans les rues de Jérusalem et de Cisjordanie vendredi pour s’opposer aux mesures de sécurité du mont du Temple.

Israël a retiré les détecteurs de métaux du mont du Temple mais a laissé en place les grillages et les échafaudages.