Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé samedi les députés à faire preuve de « retenue » à propos du mont du Temple à Jérusalem après que Moshe Feiglin, député Likud, a annoncé qu’il se rendrait dimanche sur ce site, épicentre de très fortes tensions.

« Le Premier ministre a appelé les députés à œuvrer pour calmer la situation sur la question du mont du Temple et à faire preuve de responsabilité et de retenue », selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Benjamin Netanyahu a transmis ce message au président de la Knesset, Yuli Edelstein, pour qu’il « travaille en ce sens avec les députés », ajoute le communiqué.

Le député Moshe Feiglin, membre du parti de Netanyahu, a de son côté annoncé dans un communiqué son intention de se rendre dimanche matin sur le site pour dénoncer l’interdiction pour les juifs d’y prier.

Les juifs sont autorisés à le visiter, mais pas à y prier, par crainte des incidents. Les musulmans s’alarment de l’intention prêtée au gouvernement israélien d’autoriser les juifs à y prier – démentie à maintes reprises par le Premier ministre israélien, qui souhaite le calme et refuse de changer le statu quo.

Mais devant un nouvel accès de fièvre et de crainte qu’une étincelle ne fasse exploser la poudrière que représente le site, les autorités israéliennes, qui en contrôlent les accès, l’ont fermée complètement jeudi.