La police israélienne a fermé mardi le site du mont du Temple à Jérusalem aux visiteurs juifs jusqu’à la fin du mois sacré musulman du ramadan, qui prendra fin le 17 juillet.

Les activistes juifs qui sont arrivés à l’enceinte mardi matin ont été accueillis par un avis disant que le site serait hors limite au cours des 10 derniers jours du Ramadan, a annoncé Israel radio.

Les militants ont qualifié cette fermeture de « capitulation face au terrorisme ».

Les responsables de la police ont déclaré que la fermeture de l’enceinte au-dessus du mur Occidental – le site le plus sacré du judaïsme – n’est pas rare et que cette interdiction est posée chaque année au cours des derniers jours de Ramadan.