Des centaines de tracts montrant un rabbin ultra-orthodoxe imaginaire appelant à un génocide blanc ont été distribués devant des maisons de la ville de Bozeman, dans le Montana.

Les tracts, distribués pendant le week-end, citent le rabbin disant qu’il est « dans l’intérêt juif […] que les blancs connaissent un génocide », décrivant des violences contre les femmes et les enfants, a annoncé le Bozeman Daily Chronicle. Le rabbin est cité, mais n’existe pas.

La police de Bozeman a dit au journal qu’elle ne savait pas qui avait distribué les tracts et qu’il n’y avait pas d’enquête active sur l’incident, même si les policiers continuaient à enregistrer les signalements de tracts.

« Il existe une ligne fine entre ce qui est autorisé par la loi entre la liberté d’expression et la menace directe de toute sorte », a déclaré le sergent Travis Munter, de la police de Bozeman. « Il n’en fait pas beaucoup pour que quelque chose comme cela se transforme en crime. Mais ce n’est pas arrivé à ce niveau. »

Des tracts antisémites ont été distribués dans d’autres régions du Montana, notamment à Missoula et Whitefish, lieu d’un rassemblement néo-nazi prévu qui a ensuite été annulé.