Uu non-lieu a été requis mardi en France dans l’enquête sur la mort du chef palestinien Yasser Arafat, ouverte en 2012 pour « assassinat », a annoncé à l’AFP le parquet de Nanterre (région parisienne) qui était en charge de l’enquête.

Le parquet « a rendu un réquisitoire définitif aux fins de non-lieu » dans ce dossier, où aucune mise en examen n’a été prononcée.

L’ancien président de l’Autorité palestinienne est décédé le 11 novembre 2004 à 75 ans dans un hôpital militaire de la région parisienne. Sa veuve, dont la plainte contre X est à l’origine de l’enquête, soupçonne un empoisonnement.