Le poète palestinien Samih al-Qassem, figure de proue de « la poésie de la résistance », est décédé mardi à l’âge de 75 ans après une longue bataille contre le cancer, a indiqué un proche de la famille.

Samih al-Qassem est décédé à l’hôpital Safed dans le nord d’Israël. Il souffrait d’un cancer du foie depuis trois ans, a précisé Issam Khouri à l’AFP.

Connu comme un « poète de la résistance », il défendait avec ardeur les droits de la minorité arabe israélienne -les descendants des Palestiniens restés sur leur terre après la création d’Israël en 1948- et célébraient la résistance palestinienne contre l’occupation.

Qassem, qui a également été journaliste, fut longtemps membre du parti communiste israélien et a été arrêté à plusieurs reprises par les autorités israéliennes.