Nathan « Gino » Narboni, un vétéran de l’Armée de l’Air française, qui s’était porté volontaire pour piloter un avion de combat pendant la guerre d’indépendance d’Israël et qui a également servi dans l’Armée de l’Air américaine, est décédé à l’âge de 92 ans.

Narboni s’est éteint le 16 juillet à son domicile près de San Antonio, dans le Texas.

Narboni, qui est né dans une communauté juive d’Algérie qui était alors française, était le fils d’un éminent médecin et avait prévu d’étudier aussi à la faculté de médecine.

Il a rejoint les Forces Françaises Libres en 1943 et a appris aux Etats-Unis à piloter des bombardiers B-26. La Seconde Guerre mondiale a pris cependant fin avant qu’il ne puisse combattre.

En juillet 1948, à l’âge de 25 ans, Narboni a secrètement fait passer un avion cargo dans le nouvel Etat d’Israël, en contrevenant à un embargo imposé par l’Organisation des Nations unies et les États-Unis, et a integré la brigade Mahal composée de volontaires étrangers. Mahal comprenait environ 4 000 volontaires juifs et non-juifs des États-Unis, du Canada, d’Afrique du Sud, de Grande-Bretagne, de France, de Scandinavie et d’une vingtaine d’autres pays.

« Pourquoi suis-je venu en Israël en 1948? Je n’ai pas grandi dans une atmosphère religieuse, mais ma famille et moi-même etions fortement conscients de notre héritage juif », a confié Narboni au Jerusalem Post dans une interview publiée en juin 2014.

« J’avais une compétence qu’Israël pouvait utiliser, donc j’ai décidé de me porter volontaire. Aujourd’hui, je suis encore attaché à Israël ».

Après la guerre, Narboni a été pilote pour la compagnie aérienne nationale israélienne El Al avant de finalement revenir à ses études de médecine.

Au milieu des années 1950, il a immigré aux États-Unis, servant comme chirurgien, notamment un an dans la guerre du Vietnam. Il a pris sa retraite comme colonel de l’US Air Force en 1981.

Narboni a travaillé encore 22 ans comme médecin civil à San Antonio avant de prendre sa retraite.

Il laisse une épouse, Charlotte, et deux filles, Nicole et Cécile.