Un passager d’un vol El Al entre Los Angeles et Tel Aviv est mort sur le trajet.

Selon les voyageurs, interrogés par Yediot Aharonot, le vol de jeudi a été retardé de trois heures.

L’homme s’est évanoui alors qu’il attendait dans le terminal de l’aéroport de Los Angeles. Il a été examiné par le personnel médical qui lui a conseillé de ne pas prendre l’avion, mais a insisté pour voyager et a été admis à bord.

Des témoins ont affirmé que l’homme s’était évanoui de nouveau à plusieurs reprises pendant le vol, mais qu’il avait assuré se sentir bien et prétendu être docteur.

Quelques heures plus tard, alors que l’avion survolait l’Europe, son état s’est dégradé.

Il a perdu connaissance et n’a pas réagi aux tentatives de réanimation. Sa mort a été constatée peu après.

« Il a été transporté vers la cabine des stewards, où la réanimation a été [tentée], mais a échoué », a raconté un passager à Yediot. « C’était trois heures et demi avant d’atteindre Israël. Il s’est assis assez près de moi et il y avait une femme avec lui, qui est restée avec lui en cabine un peu plus tard. »

Une autre femme a expliqué que les passagers s’étaient conduits de manière disciplinée et qu’ils avaient laissé l’équipage faire son travail.

La compagnie El Al a refusé de commenter l’incident, précisant qu’elle n’émettait pas de communiqués relatifs à la vie privée de ses passagers.