Le député du Likud Moshe Feiglin a annoncé jeudi matin qu’il se retirait de la course pour la direction du parti, un jour après une décision interne que le vote pour les primaires serait maintenu à la date prévue en fin de compte.

Une proposition du Premier minsitre Benjamin Netanyahu d’avancer les primaires du 6 janvier au 31 décembre avait tout d’abord été rejetée, mais un comité du parti a changé la décision mercredi soir et a approuvé la motion, après que Netanyahu ait fait appel de la décision.

« L’approbation de l’appel par le comité change les règles du jeu et me met dans une position impossible pour combattre deux fronts simultanément », a écrit Feiglin sur un message Facebook.

« Je n’ai pas l’intention d’entraîner le parti dans une autre procédure judiciaire à l’approche des élections législatives. Maintenant, nous devons nous unir et permettre au Likud de rester au pouvoir. J’ai l’intention de me présenter cette fois-ci uniquement à [un siège à] la Knesset », a-t-il déclaré.

Feiglin, un partisan de l’approche dure qui est à la tête du groupe du Likud de plus en plus puissant « Dirigeants juifs », a ajouté que quand de « réelles primaires de parti » seront organisées dans le futur, il se présentera pour le poste de chef du parti.