Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué samedi dans un message sur Twitter l’annonce cette semaine par le nouveau président américain Donald Trump de la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

Le nouveau président républicain a signé mercredi un décret fixant comme objectif de « sécuriser la frontière sud des Etats-Unis grâce à la construction immédiate d’un mur ».

Dans une interview à la chaîne de télévision américaine Fox News jeudi, il a justifié sa décision en se servant notamment de l’exemple d’Israël qui, selon lui, a réussi à « stopper à 99,9 % » l’immigration illégale en construisant un mur.

Il faisait allusion à la barrière de plus de 240 km qu’Israël a achevé de construire en 2014 à sa frontière avec l’Egypte et qui était empruntée par de nombreux migrants clandestins africains et trafiquants.

« Le Président Trump a raison. J’ai construit un mur le long de la frontière sud d’Israël. Cela a stoppé toute l’immigration illégale. Grand succès. Idée formidable », a tweeté samedi M. Netanyahu, terminant son message par les deux drapeaux, israélien et américain côte à côte.