Le Premier ministre indien Narendra Modi a envoyé un message de vœux de Hanoukka en hébreu vendredi, à la grande joie de beaucoup d’Israéliens et d’hébréophones à travers le monde.

Dans un post sur Twitter, Modi souhaite à ses « amis juifs un joyeux Hanoukka ! Que cette fête des Lumières et cette saison festive se déroule dans la paix, l’espoir et le bien-être pour tous ». Le post a ensuite été envoyé en anglais.

Les relations entre Israël et l’Inde, déjà bonnes depuis des décennies, se sont considérablement réchauffées depuis l’arrivée de Modi au pouvoir en mai.

Le mois dernier, les deux pays alliés ont testé avec succès un système de missiles de pointe, salué par un conseiller du ministre de la Défense indien comme « une étape importante dans la coopération entre l’Inde et Israël ».

L’essai a été réalisé quelques jours après la visite du ministre indien Singh Rajnath en Israël, dans un voyage du plus haut degré officiel pour Delhi.

« Israël et l’Inde sont à l’aube d’une nouvelle ère de coopération accrue dans une grande variété de domaines », a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dans une rencontre avec Singh le 6 novembre.

En septembre, Netanyahu a rencontré Modi à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, pour discuter des développements nucléaires en Iran et renforcer les relations entre Jérusalem et Delhi.

La réunion était la première rencontre entre chefs de gouvernement israélien et indien depuis plus d’une décennie, selon le bureau du Premier ministre israélien.

Netanyahu aurait invité l’Inde à participer à un effort commun de cyberdéfense, un projet qui devait bâtir un lien entre les autorités civiles et militaires des deux pays.

En octobre, l’Inde aurait accepté un accord de 525 millions de dollars d’achat de missiles guidés israéliens Spike, utilisés pendant l’opération Bordure protectrice.