Natalie Portman : J’ai “cent histoires de harcèlement sexuel à Hollywood”
Rechercher

Natalie Portman : J’ai “cent histoires de harcèlement sexuel à Hollywood”

"J’ai fait l'objet de discrimination ou de harcèlement sur presque chaque chose sur laquelle j’ai travaillé", a affirmé l'actrice américaine à Los Angeles

Natalie Portman et Benjamin Millepied (Crédit : Courtesy Oscar.go.com/JTA)
Natalie Portman et Benjamin Millepied (Crédit : Courtesy Oscar.go.com/JTA)

Natalie Portman, actrice américaine née en Israël a déclaré avoir vécu « cent histoires » de harcèlement sexuel à Hollywood.

« Quand j’ai entendu tout ce qui sortait, je me suis dit, ‘wow, j’ai de la chance de ne pas avoir vécu ça’. Puis en y réfléchissant, je me suis dit, ‘ok, je n’ai jamais été agressée, mais j’ai fait l’objet de discrimination ou de harcèlement sur presque chaque chose sur laquelle j’ai travaillé, d’une manière ou d’une autre’ », a déclaré Portman dimanche, durant un festival à Los Angeles, organisé par le site Vulture.

« Je suis passée de l’idée que je n’avais pas vécu cela à, ‘oh, attends, j’ai cent histoires’. Et je pense que de nombreuses personnes ont ce genre de prises de conscience, sur ces choses que nous considérions comme faisant partie du protocole », a déclaré l’actrice qui figure au casting de « Black Swan » et de « Jackie ».

Plusieurs personnalités hollywoodiennes ont été accusées de comportements sexuels douteux, et une vague d’accusations a surgi, après que des dizaines d’allégations ont été portées contre le magnat du cinéma Harvey Weinstein.

Natalie Portman sur le tournage d’ « Une Histoire d’amour et de ténèbres » dans le quartier de Nachlaot à Jérusalem, le 11 février 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash 90)

Pour illustrer ce qui aurait pu tourner à un épisode de harcèlement, Portman a raconté qu’un producteur l’avait invitée à bord de son jet privé, avec sa femme. « Je suis arrivée et il n’y avait que nous deux, et un lit avait été préparé dans l’avion. Il ne s’est rien passé, je n’ai pas été agressée. J’ai dit ‘cela me met mal à l’aise’, et j’ai été respectée. Mais ce n’était pas très correct, vous savez. C’était inacceptable et manipulateur, et j’aurais pu être, enfin, j’ai eu peur. Mais simplement le fait que n’importe quelle femme, qui marche seule dans la rue la nuit, ait peur, je ne crois pas que les hommes savent [ce que ça fait]. »

Portman a ajouté qu’elle était souvent la seule femme sur le plateau, et que lorsqu’il y en avait d’autres, elles travaillaient dans les « départements stéréotypés » du maquillage, de la coiffure et des costumes.

« Ce qui est surprenant, c’est qu’on dirait que c’est une stratégie pour vous tenir à l’écart des autres femmes, pour que vous n’ayez pas l’occasion de partager ces histoires. De toutes ces accusations, personne ne partageait rien. Personne ne réalisait qu’il y avait des centaines de personnes avec des histoires similaires. »

Des gros-bonnets du cinéma ont été accusés de crimes sexuels depuis que l’affaire Weinstein a éclaté, notamment les acteurs Ben Affleck, Kevin Spacey, Jeffrey Tambor et Ed Westwich, les producteurs Brett Ratner et Andrew Kreisberg, et le réalisateur James Toback.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...