Le National Council of Jewish Women (NCJW, Conseil national des femmes juives) a annoncé son soutien à la future Marche des Femmes sur Washington, déclarant qu’elle « enverrait un message au nouveau Congrès et à la nouvelle administration [disant que] les droits des femmes, les familles et les communautés doivent être protégés. »

La marche est prévue pour le 21 janvier, au lendemain de l’arrivée au pouvoir du président américain élu Donald Trump. Elle a été organisée, selon son site internet, pour promouvoir les droits des femmes après une campagne électorale qui a marginalisé les femmes et les minorités.

« En tant qu’organisation féminine progressive et religieuse, nous sommes ravies de rejoindre par solidarité avec les organisateurs, les soutiens et les participants de la Marche, pour envoyer un message au nouveau Congrès et à la nouvelle administration [disant que] les droits des femmes, les familles et les communautés doivent être protégés », a déclaré mercredi dans un communiqué la présidente du NCJW, Nancy Kaufman.

L’association a déclaré qu’elle aiderait à organiser les évènements auxiliaires avec d’autres groupes associés à la communauté juive.

Nancy Kaufman, présidente du National Council of Jewish Women (NCJW, Conseil national des femmes juives). (Crédit : Ron Sachs)

Nancy Kaufman, présidente du National Council of Jewish Women (NCJW, Conseil national des femmes juives). (Crédit : Ron Sachs)

Les organisateurs estiment que 200 000 personnes participeront à l’évènement.

« Comme la marche a lieu pendant Shabbat, l’un des rituels les plus importants du judaïsme, nous travaillons à garantir des opportunités importantes pour rassembler et apprendre ensemble à Washington, D.C. », selon le communiqué.

L’autorisation d’organisation de la Marche a été accordée en décembre.