Le corps de l’Israélienne Michal Cherkasky – qui faisait partie des randonneurs – a été extrait de la neige lundi au Népal, avec deux autres personnes, alors que les autorités népalaises étaient prêtes à mettre fin aux recherches à grande échelle pour retrouver les survivants de la tempête de neige meurtrière qui a frappé la région mardi dernier.

La mort de cette jeune femme de 36 ans porte le nombre des victimes israéliennes à quatre.

Le responsable de la police Bikash Khanal a fait savoir que 502 randonneurs, guides et autres ont été sauvés depuis le début des opérations mercredi, y compris 299 étrangers.

« Nous avons récupéré deux corps à Manang, et un autre d’une femme israélienne au col de Thorong » a déclaré Khanal à l’AFP.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé la découverte dans un communiqué, et a déclaré que la famille de Cherkasky avait été prévenue.

Cherkasky avait été vue la dernière fois par des survivants de la tempête qui faisaient également la randonnée dans le Circuit panoramique de l’Annapurna, a raconté l’émissaire Habad au Népal Chani Lifshitz à la Dixième chaîne.