L’accord d’étape sur le nucléaire iranien, s’il est appliqué, menace la survie d’Israël, a déclaré au président américain Barack Obama le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, cité vendredi par son porte-parole.

« Un accord sur ces bases menacerait la survie d’Israël », a affirmé Netanyahu à Obama », estimant que l’accord d’étape « ne bloquerait pas la voie de l’Iran vers la bombe, mais l’ouvrirait », a ajouté le porte-parole, Mark Regev, sur son compte Twitter.

« L’accord augmenterait les risques de prolifération nucléaire et exposerait aux risques d’une guerre horrible », a souligné Netanyahu.

Barack Obama avait appelé jeudi le Premier ministre israélien peu après l’annonce d’un accord sur le nucléaire iranien, réaffirmant l’engagement « sans faille » des Etats-Unis à défendre l’Etat Hébreu.

Selon la Maison Blanche, M. Obama a déclaré à M. Netanyahu que l’accord d’étape entre l’Iran et les grandes puissances représentait « un progrès significatif vers une solution durable et complète coupant toutes les voies d’accès de l’Iran à la bombe ».

Le président américain, qui s’est rendu jeudi après-midi à Louisville, dans le Kentucky, a parlé avec M. Netanyahu depuis l’avion présidentiel Air Force One, a indiqué l’exécutif américain.