Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’il a rencontré Samantha Power et abordé avec elle la vague de violence entre les Israéliens et les Palestiniens.

Netanyahu a accusé l’Autorité palestinienne de l’incitation à la violence et a montré à Power une vidéo montrant des exemples d’incitation à la violence palestinienne dans les écoles, les médias officiels et des discours de dirigeants, selon un communiqué.

Egalement présents à la réunion, l’ambassadeur américain en Israël, Dan Shapiro, et Danny Danon, l’envoyé d’Israël à l’ONU.

Power n’a pas encore publié de communiqué sur la réunion.

L’émissaire américaine à l’ONU s’est plus tard rendue à l’école bilingue hébreu-arabe Max Rayne Yad-beYad à Jérusalem, où elle a fait un peu de musique avec les enfants.

Power a refusé de répondre aux questions de la presse, qui l’accompagnait, mais a échangé avec un groupe de lycéens.

Samantha Power, à l'école bilingue Max Wayne, Yad-be-Yad, le 15 février 2016 (Crédit : Marissa Newman/Times of Israel)

Samantha Power, à l’école bilingue Max Wayne, Yad-be-Yad, le 15 février 2016 (Crédit : Marissa Newman/Times of Israel)

Cette école a été le site d’un incendie criminel, dont les auteurs étaient des extrémistes juifs, en 2014.

Power devrait faire un discours de politique générale lors d’une visite à une école en dehors de Tel-Aviv plus tard lundi.

Netanyahu a également rencontré lundi matin les ministres des Affaires étrangères de l’Islande et de la Norvège lors de deux entrevues séparées au cours desquelles il a évoqué des relations bilatérales et pour réitérer les propos qu’il avait tenus avec Power, selon le communiqué.

Il devrait se rendre en Allemagne dans les prochaines heures, où il rencontrera la chancelière allemande, Angela Merkel, et d’autres responsables dans le cadre d’une conférence gouvernementale, a précisé son bureau.