L’Autorité palestinienne peut soit faire la paix avec le Hamas ou soit avec Israël, a déclaré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mettant en garde Mahmoud Abbas que la formation d’un gouvernement interpalestinien d’union signifierait la fin de l’effort américain de médiation actuelle dans les négociations de paix.

« Au lieu d’aller vers la paix avec Israël, il va en paix avec le Hamas », a déclaré Netanyahu. « Il doit choisir : veut-il la paix avec le Hamas ou la paix avec Israël ? Vous pouvez en avoir un mais pas l’autre. J’espère qu’il choisira la paix; jusqu’à présent, il ne l’a pas fait. »

Lors d’une rencontre avec le ministre autrichien des Affaires étrangères Sebastian Kurz au bureau du Premier ministre à Jérusalem, Netanyahu a déclaré qu’Israël essayait de prolonger les négociations de paix avec les Palestiniens au-delà de la date butoir du 29 avril, mais a blâmé Abbas pour avoir  » ajouté des conditions supplémentaires » qu’il sait que Jérusalem ne peut accepter .